Jeu 28 Déc - 12:10
swann dixon
ft. jessica alba

Nom : Dixon. Connu et reconnu sur Valéris, tu es descend d'une lignée de militaires qui on su gravir les échelons pour arriver relativement haut dans la hiérarchie miliaire.Prénom(s) : Swann. Un prénom que tu apprécies surtout pour sa mixité. On ne s'attends pas forcément à tomber sur une femme quand on l'entends, et tu aimes particulièrement l'effet de surprise qu'il peut provoquer. Surnom(s) : Alors. Ton père t'appelles "Swanny". Mais tu détestes ça. Et que personne ne s'avise de le faire à sa place. Age : Vingt neuf ans. Race : Humaine. Tu as longtemps été fascinée par les races aliens. Etant petite fille, tu aurais aimer avoir les pieds palmés pour nager plus vite, et des branchies aussi. Bref. Tu aimais bien les Aliens, et tu voulais être comme eux ... Jusqu'à ce qu'un type te fasses peur avec ses tentacules en guise de barbe. Depuis, tu chéris ta condition d'humaine. Situation familiale | amoureuse : Tu as toujours tes parents. Ton père est le Commandant du Prométhée, un vaisseau de la flotte. Ta maman elle, est une espèce de diplomate, elle vit sur Valéris. Tu as eu un petit-ami, avant d'être affectée sur l'Alizé. Ça a tenu quelques mois à distance, et puis il t'as quittée. Mais tu t'en es plutôt bien remise, en réalité. Orientation : Hétérosexuelle. Tu n'aimes que les hommes. Et les hommes humains. Sans tentacules dans la barbe ... Métier / Grade : Agent de Liaison sur l'Alizé. En gros, c'est toi qui reçois les ordres en provenance du Nexus, et qui les fait passer au Commandement de l'Alizé. Ce n'est pas toujours un boulot sympa, surtout quand on est une jeune femme. Cela dit, tu sais y faire maintenant et tu refuses tout simplement que l'on te prennes pour une cruche. Vaisseau : ici (Seuls l'Endurance et l'Alizé sont disponibles). Depuis : Trois ans, maintenant.
AMBITIEUSE • tu as toujours aspirer à plus, un peu comme ton père. ta mère t’as souvent répéter que tu tenais de lui. tu as fourni de gros efforts pour te hisser le plus possible et tu dois avouer être plutôt fière de toi. PERSEVERANTE • ton travail n’est pas simple, tu t’en es aperçue dès tes premiers jours en poste sur l’Alizé. pour autant, malgré les remarques et la manière dont certains ont tenté de s’adresser à toi, tu ne t’es jamais laissée décourager. ça fait trois ans que tu es là. AUTORITAIRE • tu n’as jamais eu peu de donner des ordres, ni même d’élever la voix sur bien plus grand et imposant que toi pour te faire obéir. certains diront que c’est naturel chez toi. CULTIVÉE • tu aimes apprendre. tu prends d’ailleurs plaisir à engager la discussion avec énormément de monde à bord de l’Alizé pour en apprendre davantage sur leurs cultures, voir même leur métier. tout t’intéresses. CURIEUSE • c’est sans doute l’un de tes traits de personnalité les plus marqués. ta curiosité est à la fois un atout, un outil et un défaut. tu fouines partout. tu fouines tout le temps. tu poses beaucoup de questions. tu t’intéresses à tout, et à tout le monde. MEFIANTE • et suspicieuse aussi. tu n’es jamais totalement en confiance avec personne, et tu pars du principe que tant que tu n’as pas fouiner assez, la personne qui se trouve en face de toi à des secrets gênants, voir compromettants. d’ailleurs, c’est bizarre, voir un peu flippant, mais tes lectures préférées sont les dossiers du personnel de l’Alizé.

Et puis … tu es organisée. tu aimes que les choses soient à leur place. tu es têtue, tu ne lâches jamais l’affaire. quand tu as une idée en tête, tu vas jusqu’au bout. tu aimes l’ambiance qui règne sur le vaisseau, cela dit, tu aimes profiter de ta position pour prendre part à quelques missions pour visiter des planètes, voir du paysage, rencontrer d’autres personnes et apprendre des autres. tu n’aimes pas les secrets. ni les menteurs. d’ailleurs, tu les repèrent à des kilomètres.  en général, les gens sont des livres ouverts pour toi. tu as appris à analyser le comportement humain, à la longue. tu as horreur qu’on te prennes pour une quiche. tu mets un point d’honneur à faire appliquer les ordres que tu transmets. tu détestes quand on essaye de se débarrasser de toi. tu pourrais devenir violente, quand tu reçois des remarques un peu trop sexistes. tu es capable de tenir tête aux plus gradés sans problèmes. tu n’as pas peur des autres. t’adresser à un public ne te pose aucun soucis. dans tes relations personnelles tu es douce, aimante, mais tu as besoin de beaucoup de liberté.
une citation ou autre ici

L’homme soupire, alors qu’il observe sa petite fille occupée à détailler depuis un moment déjà un alien à l’apparence plus qu’atypique. Il semble s’amuser du comportement de l’enfant d’ailleurs, tandis qu’elle fait un énième tour, sans même prêter attention au reste du monde qui l’entoure. Perdue dans ses pensées. “Tu sais bien, qu’elle ne restera pas ici. Avec moi.” La grande dame s’avance, elle se positionne à la droite de son mari, sans même lui accorder un regard. Voilà bien des années que leur passion à laisser place à la sagesse. Maintenant, il n’y a plus que le travail, et puis Swann. Cette enfant qui semble actuellement être le fruit des inquiétudes de son père. Et pourtant, il a de quoi être fier. Swann est radieuse. Swann est intelligente. Swann est curieuse, aussi. Et c’est sans doute cette curiosité qui provoque l’inquiétude. Elle n’a que onze ans, et pourtant, son avenir semble déjà peu à peu se dessiner devant elle comme une route pavée que l’on aurait construite rien que pour elle. Evidemment, qu’elle ne serait pas comme sa mère. Elle ne lui ressemblait que d’apparence. Son portrait craché. Mais pour le reste, c’était son père. Son énergie. Son caractère. Chacune de ses qualités. Chacun de ses défauts.

☽•☽

“Tu pourrais faire ça pour moi …” Regard suppliant. Et ce ton presque mielleux, enfantin. Une enfant, il n’en a qu’un, alors tu sais comment t’y prendre avec ton père. Il ferait tout pour toi. Même s’il y a certaines choses pour lesquels il a tendance à y aller à reculons. Une fille unique. Il t’aime de tout son coeur. Il est prêt à tout pour te faire plaisir. Mais il est aussi prêt à tout pour te protéger, te préserver. Lui, il aimerait te savoir en sûreté. Il aimerait que tu restes ici, sur Valéris, que tu fasses ta vie et que tu sois sans doute un peu plus comme ta mère. Mais toi, ici, tu t’ennuies. Tu étouffes. Tu as supporter tout ça pendant plusieurs années. Tu as fais de longues, très longues études. Et puis, à la fin de tout ça, tu as été prise dans une grande entreprise de ta planète. Tu as un beau bureau, tout en haut d’une tour magnifique. D’ailleurs, la vue de là haut est à couper le souffle. Tu as commencé comme secrétaire. Maintenant, tu gères le personnel. Mais tu en as marre. Tellement marre. Tu t’ennuies. Ce n’est pas ce que tu veux faire. Et ça fait des années que tu demandes à être affectée sur la flotte. D’ailleurs, tu as déposé ton dossier. Tu as passer les tests. Tu es parfaitement qualifiée. Tu le sais. Le seul blocage qui intervient au milieu de ce beau projet de cette aventure qui te parait tout simplement des plus incroyable se trouve en ce moment face à toi : ton papa. Forcément, tu t’y attendais. Le Commandant d’un des vaisseaux de la flotte ne pouvait qu’avoir de l’influence. C’est auprès de lui qu’il fallait que tu forces. Et tu le faisais dés que tu en avais l’occasion. Il cédait. Peu à peu. D’ailleurs, il soupire, en jetant un regard à ta mère qui elle, détourne le regard, comme si de toute façon, elle savait que sa parole serait inutile pour cette fois. “Tu as demander le Prométhée.” Tu agites la tête, en attrapant un fruit. En fait, c’est le premier vaisseau qui t’étais venu à l’esprit. Forcément. Et puis, tu t’étais dit que tu serais plus à l’aise avec ton père dans les parages. C’était plus rassurant. D’ailleurs, c’est souvent là dessus que tu jouais pour le convaincre. Au moins, il pourrait te surveiller. “Je ne peux pas dire oui, si tu veux intégrer le Prométhée.” Alors ça, c’est surprenant. Il ne voulait pas de toi, sur son vaisseau ? “Je ne peux pas commander ma fille … Ce serait mal vu, en plus.” C’est vrai que tu n’avais pas penser à ça. Il y aurait sans doute une sorte de conflit d'intérêt. De la jalousie. Des remarques. Des suspicions. Alors tu soupires. Persuadée que c’est fichu. Qu’il ne dira plus jamais oui, maintenant. Mais. “Si tu veux intégrer la FEA, ce sera sur un autre vaisseau.” Il se lève, finalement. “Je vais voir lequel pourrait avoir besoin de toi …”

☽•☽

“Non mais attends, Swann, tu peux pas décider ça comme ça.” C’était prévisible, ça. Forcément, que ce ne serait pas évident. Ça faisait maintenant deux ans que tu t’étais embarquée dans cette relation. Sirius était un homme bien. Il était gentil avec toi. Compréhensif, aussi en général. Mais c’était clairement un homme de la ville. Il aimait sa vie ici, sur Valéris. Son boulot, dans le même building que toi. C’était comme ça que tu l’avais rencontré, d’ailleurs. Il considérait votre relation comme sérieuse, du moins, c’est ce que tu avais déduis quand il avait commencé à te parler enfant, mariage et tout un tas de choses pour lesquelles tu n’étais absolument pas prête, en réalité. Tu lui avais pourtant parler de tes désirs de voyage, et de ton dossier pour la FEA. Mais visiblement, il était resté sur le fait que ton père refusait de t’autoriser à partir. Maintenant qu’il avait changer d’avis, et que tu préparais tes affaires … c’était tendu. Très tendu. D’autant qu’il te semblait qu’il essayait à tout prix de te convaincre de rester. En trouvant n’importe quelle raison. “Je décide pas comme ça, j’attends ça depuis des années.” Forcément, tu avais du mal à comprendre qu’on ne se réjouisse pas pour toi. Toi, tu ne tenais plus en place. Tu comptais les jours, jusqu’à ton départ. Tu passais pour égoïste, un peu. Tu ne semblais même pas te soucier de votre relation, et c’est ce qu’il te reprochais. Tu partais quand même à l’autre bout de la galaxie. “Et puis mes parents ont toujours vécu comme ça !” Tu lui souris. Tu crois dur comme fer à ce que tu racontes. C’est ça, le pire. Là, maintenant, tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez … ou alors, tu regardes un peu trop loin. Beaucoup trop loin. En oubliant un peu trop ce qui se trouve devant toi. “J’ai encore des trucs à aller chercher.” Tu déposes un baiser sur sa joue, lui offrant encore un radieux sourire, avant de sortir de la pièce.

☽•☽

Quelques semaines que tu étais là, et honnêtement, la tâche dès les premiers jours avait paru totalement insurmontable. Ce n’était pas simple de se placer entre le Nexus, et le Commandement de l’Alizé. Pratiquement que des hommes. Et pratiquement que des hommes de l’âge de ton père qui avait l’air de penser qu’une femme, si jeune qui plus est, était loin de comprendre tout ce qu’il y avait à comprendre sur ce vaisseau. Pourtant, tu n’étais pas bête. Et ton travail, tu le faisais correctement. Du coup, tu avais laisser tomber le sourire et la douceur très vite. Tu prenais les ordres, et tu les donnais. Tu adoptait un ton neutre, et quand on osait de glisser une remarque, tu n'hésitais plus à te défendre, ou à hausser un peu le ton pour montrer que méritait le respect. Mine de rien, ça fonctionnait plutôt bien. Tu te sentais bien, ici. L’ambiance sur ce vaisseau à laquelle maintenant tu étais habituée te plaisais. Et puis, tu appréciais de découvrir d’autres cultures, de rencontrer des personnes de tous horizons. Tu discutais avec toutes les personnes que tu croisais. Et puis, tu fouinais. Tu adorais fouiner. Tu étais curieuse, et satisfaire cette soif de curiosité en lisant les dossiers personnel de l’équipage était relativement enrichissant pour toi.

☽•☽

Tu soupires. Un soupire de soulagement, en reposant la radio. Tu sors de la pièce, en fait, tu étais au bord des larmes, et tu avais eu du mal à les retenir. Maintenant, l’une d’entre elles s’échappe, et tu l’essuie rapidement pour que personne ne la remarque. Tu as eu peur, c’est tout. Comment étais-tu censée réagir, en apprenant l’incident sur le Prométhée. Les morts annoncés. Tu avais tout de suite penser au pire. Et si ton père était blessé … ou pire ? Pourtant, malgré la détresse, il avait fallu que tu restes calme. Et que tu fasses ton travail. Jusqu’à ce qu’enfin, tu puisses avoir des nouvelles. Ton père allait bien, il n’avait rien. Son vaisseau était endommagé. Immobilisé. Les moteurs avaient explosés, et personne ne savait pourquoi. Pourtant toi, tu avais forcément une idée. Immédiatement, tu avais penser au sabotage. Tu avais ressenti de la colère. Et puis, tu t’étais enfermée dans ton bureau, une pile de dossier sous le nez. Le premier que tu avais attraper était celui d’un soldat. Charlie Turner.
et derrière ton écran ?

mon pseudo c'est Ka', et j'ai environ :D . j'ai découvert votre forum via lui : :extacat: et il faut à tout prix que je vous dise que C'EST L'AVANT DERNIER.
❛❛ Agent de Liaison ❜❜
avatar
ici depuis le : 28/12/2017
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Déc - 13:12


voilà.
❛❛ Intervention ; Escouade Tallart ❜❜
avatar
ici depuis le : 11/01/2017
Messages : 90
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Déc - 15:50
Et te voilà dans la cour des grands !! <3

Tu t'es parfaitement approprié le perso, comme d'hab :*
Bon, en gros. GG à toi, ta fiche est désormais validée, tu peux te lancer dans l'aventure ! Mais ... Parce qu'il y a un "mais", avant ça, tu as encore quelques formalités à accomplir et pour t'aider à en venir à bout, voici quelques liens qui te seront bien utiles. Encore bienvenue à toi, amuses toi parmi nous.

Bottin ! & oui. Si tu as un avatar réel c'est , pour le semi-réel c'est ici !
Fiche de liens. Toujours utile et importante cette fiche ! Tu peux créer la tienne dans ce coin.
Scénarios. Si l'envie te viens de créer un ou plusieurs scénarios ; c'est là.
Flood ! Uniquement pour le flood. C'est !
▬ Et puis n'oublie pas le DISCORD. :stp:
❛❛ Intervention ; Escouade Tallart ❜❜
avatar
ici depuis le : 11/01/2017
Messages : 90
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
》Pioneer's Legacy. :: × registres de la fea × :: ↪ Fiches du personnel :: Fiches validees-