anipassion.com

what a fucking day • JJ.

 :: × la flotte × :: ↪ L'Alize :: Salle de repos Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 10 Jan - 20:08

feat Jahel Jaeger
Retour de mission. Pile à l'heure du déjeuner. Tu es crevé. Dans la salle de repos, toute l'équipe s'est trouvé un coin pour bouffer. Toi, t’arrive après, comme souvent. Il a fallu que tu te changes et que tu passes à l'infirmerie, histoire qu'on recolle un peu les morceaux. T'as douillé. Mais les bras cassés et le nez qui saigne c'est tellement devenu une habitude que t'y fait même plus gaffe. C'est donc un bandage et deux trois pansements sur la tronche que tu te retrouves à devoir faire la queue, baillant à t'en décrocher la mâchoire. Dans un mouvement instinctif, tu fais craquer tes épaules – chose que tu regrettes dans l'instant et qui ne manque pas de t'arracher un grommellement. Grimace sur gueule, tu choppes un plateau et avance à petits pas.

T'as les crocs.
Les gros crocs.


La patience dans les pompes, tu cherches un endroit où poser ton regard, pour t'occuper. Certaines tronches t'extirpent des sourires moqueurs, tandis que d'autres transforment le tout en dégoût. Des connaissances, des types pas toujours recommandables avec qui tu ne manques jamais de te friter comme deux roquets autour d'un os à moelle. Sauf que toi, t'es du genre à mordre. M'enfin, t'essaye machinalement de repérer une place où tu vas poser ton petit cul plein de bleus quand un gars, d'un geste simple de recul, te renverse son plateau plein de bouillasse mauve sur les pompes.

Un silence s'installe. A l'autre bout de la pièce, des rires qui ne t'échappes pas. C'est le déclic. Le déclic de ton poing dans sa gueule. Ton plateau vide dans la main gauche tu t'en sers pour le lui éclater sur le haut du crâne. Le type en question est pas bien grand et tout courbé qu'il est a se masser la joue te permet de lui coller un genou dans le bide. Ce que t'as pas forcement prévu, se sont ses potes. Ils sont pas plus grands, mais plus nombreux. La bagarre continue. Tu jures et craches alors qu'on te retiens par les membres. Après avoir reçu une ribambelles de coups, le plus baraque des soldats te jette. Oui parfaitement. Façon lancez de poids. Dans l'incapacité de riposter, tu voles jusqu'à une table, t'écrasant de tout ton poids. Dans ton dos de la mélasse et autres légumes réhydratés. Au dessus toi. Ton Omega. Jahel Jaeger, et son regard massacrant.

©️ 2981 12289 0
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
    Whore mother? Well if you're calling me a son of a bitch then you wouldn't be THE FIRST.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Jan - 16:02
what a fucking day
jj & lycaon

T’en as marre. Ouais, en vrai, t’es sans doute crevée comme dirait l’autre, mais comme toujours tu n’en donnes clairement pas l’impression. T’es active. Hyperactive, selon certains. Tu bouges tout le temps, tu parles tout le temps, t’emmerde tout le monde et ce, même quand t’es trop fatiguée pour le faire. C’est ce qui fais de toi l’adorable parasite que certains aiment et que d’autres détestent sur l’Alizé. Le truc ? C’est que tu t’en balances. Ouais, totalement. C’est ce qui te rends encore plus insupportable, d’ailleurs, parce que c’est dur de te faire perdre ton sang froid, ou ta bonne humeur, c’est dur de te pousser dans tes derniers retranchements. En fait, y’a que Nash qui te connais assez bien pour y arriver. Pour lui, ça parait facile.

Le réfectoire est déjà plein à craquer quand tu y mets les pieds. T’as fais vite. En fait, t’as juste claqué ton équipement dans un coin de ta cabine, pour venir manger avant toute chose. T’es même pas passée par l’infirmerie, parce que tu savais que ça allait encore prendre deux heures, pour rien. Tu t’es cassée la gueule, en montant dans la navette, ouais et alors ? C’est de la faute à Garviel, ça. Il est toujours super mal garé. M’enfin. Au pire l’infirmière de service te passeras un bon gros savon pour ton retard, parce que tous les autres y sont sans doute allé comme des grands … Mais ça, limite, c’est pas si grave. Pas comme si t’avais pas l’habitude, quoi. C’était déjà comme ça quand t’étais pas Oméga, y’a pas vraiment de raisons que ça change. Si ?

Quoi qu’il en soit, tu avais chiper un morceau de viande de sécher sur le plateau d’un soldat, avant d’en attraper un pour toi. Tu l’avais gratifier d’une grimace, et il n’avait pas broncher. C’était pas la première fois. Tu savais choisir tes cibles pour éviter les ennuis. De ton côté, tu t’appliques alors à remplir le bout de métal avec tout un tas de choses. Des entrées, des desserts, avant de finalement adresser un immense sourire très significatif à la madame de la cantine, qui elle t’envoie un regard noir dont elle a le secret avant de te claquer sous le nez une belle et grosse assiette bien remplie. De toute façon, c’est ça, ou tu la saoules jusqu’à la fin du service. Et dieu sait à quel point tu es douée, à ce jeu là. Et surtout à quel point ta technique est diablement efficace.

Tu t’installes finalement à une table, pas très loin, posant ton lourd plateau avant de t’asseoir. Tu ne sais jamais pas où commencer, et de toute façon, tu ne respectes jamais l’ordre établi des repas. Entrées, plat, dessert, ça n’existe pas chez toi. Bien pour ça que tu commences par avaler un énorme morceau de gâteau, avant de boulotter la viande séchée et quelques légumes frais. C’est au moment d’attaquer la grosse assiette que ton attention est déviée de ton assiette par des cris … des cris qui ressemblent étrangement à ceux d’animaux en rute, d’ailleurs. Et c’est toi la sauvage ? Si au début, la foule de monde t’empêche d’y voir quelque chose, tu distingues très rapidement Lycaon au beau milieu d’un attroupement. Celui-ci écrase son plateau, encore vide, sur la tête d’un soldat, avant de voir les potes de ce dernier débarquer. Tu soupires. Cela dit, tu ne bouges pas, presque certaine qu’il va trouver le moyen de se débrouiller tout seul. Le truc, c’est qu’alors que tu grignotes une carotte, en observant la scène, un autre type rejoins la partie … un type énorme, qui vient attraper ton subordonné comme s’il s’agissait d’une simple pomme avant de le lancer dans les airs. Dans ta direction. Evidemment. Tu n’as que le temps d’attraper un second bout de gâteau qui traîne sur ton plateau, avant que l’homme ne vienne s’écraser sur celui-ci. Ton gâteau à la main, tu soupires en te penchant un peu en avant, pour observer cet espèce d’imbécile, affalé sur le sol. “Qu’est-ce tu fou ?” Tu finis par faire reculer ta chaise, essuyant la salade sur ton pantalon, et déposant ton précieux dessert sur une table toute proche. Tout le monde sait qu’il ne faut pas te déranger pendant que tu manges. Ca te fou sur les nerfs. Ça te mets de mauvaise humeur. Bref, ça te rends grognon, comme un espèce de grizzli dont on aurait troubler l’hibernation.

La première chose que tu fais, c’est choper Lycaon par le col pour “l’aider” à se redresser. “T’as une carotte dans la tignasse.” Puis, tu te tournes, mains sur les hanches vers le groupe de soldats. Oh, ils sont probablement super fiers d’eux, hein. Celui qui vient de balancer ton explorateur sur ton repas te tournes actuellement le dos, recevant quelques acclamations qui t’énervent encore plus, tiens. Du coup, tu ne résistes pas une minute de plus, tu t’élances dans sa direction, lui sautant sur le dos, t'agrippant à lui aussi fort qu’une Tikmosh avant … de lui mordre l’oreille. Bien sûr, la surprise, ainsi que la douleur de ta morsure font qu’il se met à s’agiter dans tous les sens, si bien que tu te retrouves bientôt au sol, sur les fesses, en train de grimacer.
Made by Neon Demon
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
》Pioneer's Legacy. :: × la flotte × :: ↪ L'Alize :: Salle de repos-