[An 586] When the Beast meet Beauty ❈ Ft. Sara-Lynn
lienlien
× ANNEXES RAPIDES ×
ALLIANCE
SYNDICAT
CORPORATION MARCHANDE
BESTIAIRE
HIERARCHIE MILITAIRE
TECHNOLOGIES
UNION GALACTIQUE
EMPIRE RAHIRIEN
CHRONOLOGIE
EQUIPEMENT
VAISSEAU DE LA FEA
NANOFORCE
RACES JOUABLES
× RECHERCHES DE RPS ×
MASCARADE recherche actuellement un RP. Elle est Officier, sur L'Endurance. Contactez la par MP !
× RPS LIBRES ×
Il n'y a actuellement aucun RP libre disponible.
× MUSIQUE DU FORUM ×
× DISCORD ×



 

[An 586] When the Beast meet Beauty ❈ Ft. Sara-Lynn

 :: × missions × :: ↪ Planetes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
ici depuis le : 31/12/2017
Messages : 11
Lun 29 Jan - 20:08

 
When the Beast meet Beauty
Hati & Sary-Lynn

3h. 3h du matin. T’es là. Assis près du hublot. Regardant les étoiles qui scintillent autour de toi, pensif. Ça fait peu de temps que t’es arrivé sur cette boite de conserve volante. Trois mois à peine. Et pourtant t’as l’impression que cela fait à peine trois jours. Tout va trop vite autour de toi. A peine débarqué sur ce vaisseau, on t’a planté face à un officier qui t’a examiné sous toutes les coutures et qui t’a posé une ribambelle de questions. T’as fait que lui répondre de manière évasive sur un ton morne et rauque, dépourvu de toute émotion. Il a dû se dire qu’il avait en face de lui un zombie décérébré. A moins qu’il ai décrété que tu sois un petit mouton docile et débile qu’il serait facile à tenir dans ses rangs. Si c’est le cas il se trompe lourdement… T’étends tes jambes. Mains dans les poches. Bouteille remplie d’alcool planquée dans un petit sac en papier kraft calé à tes pieds. T’as bien envie de l’ouvrir directement et de picoler immédiatement, mais tu sais que c’est pas possible. Si tu te fais attraper par des soldats, tu peux être certain que tu finiras en isolement. Surtout si tu te mets à leur coller un pain dans la gueule. Ça sent le vécu n’est-ce pas? Tu soupires. Regardes à droite. Puis à gauche. Personne en vue. Tu déchires l’emballage et finis par boire plusieurs  longues rasades avant de laisser échapper un long soupire rauque. Tu rejettes la tête en arrière, t’appuyant contre le mur. La tête te tourne déjà. Faut dire que t’en es pas vraiment à ta première bouteille. Ça doit bien être la… 7ème? 9ème? Voir peut-être même la 12ème. Tu n’es plus à une près. A dire vrai t’as même arrêté de compter. Et tu ramènes ta veste sur tes épaules, frissonnant, et fixes sans les voir les étoiles au dehors, perdu dans tes sinistres pensées…

6h. 6h et c’est l’alarme qui te tire de ton sommeil. Tu ouvres les yeux avec difficulté et bailles à t’en décrocher la mâchoire en poussant un feulement rauque. Une autre tare bestiale qui t’est resté faut croire. Tu passes ta langue sur tes lèvres et laisses retomber ta tête sur la vitre, en plein sur la trainée de salive que tu as laissée en dormant. Le contact de la vitre froide mêlée à celui la bave humide termine de te réveiller entièrement et tu finis par lancer un regard hagard autour de toi. Les soldats commencent doucement à s’éveiller et à sortir de leurs cabines et toi tu fixes la bière qui trône à tes pieds. Tu attrapes la bouteille et renverses la tête en arrière, prêt à boire… Mais la bouteille est vide. Tu fixes le goulot, le regard morne, bouche entrouverte. Qu’est-ce que… Et en regardant fixement à travers le verre du contenant, tu finis par apercevoir l’heure. 6h. Ton cerveau marque une pause à la vue des aiguilles. 6h. Les rouages commencent à se mettre enfin à fonctionner. T’aurais pas une mission par hasard toi aujourd’hui? Tu fronces les sourcils et grommelles des paroles inintelligibles tandis que résonne dans les couloirs une voix éraillée. « Mission d’Exploration pour le groupe AZ-720. Veuillez vous présenter au hangar 260 muni de votre équipement. Mission […] » Et piapiapia. V’là qu’elle te casse les oreilles à t’énoncer toutes les missions d’exploration, diplomatiques et autres conneries alors que t’as les neurones qui veulent pas se connecter. AZ-720… Ça à l’air d’être ton groupe ça. Tu pousses un grognement rauque et t’étires comme un chat avant de te relever et de partir d’un pas gauche vers ta cabine pour te préparer. Manquerait plus que t’aies l’autre casse-bonbons qui te vrille les tympans en te gueulant comme un putois dessus parce que t’es en retard…

C’est l’effervescence. Voilà le premier mot qui te vient en tête lorsque t’entres dans le hangar. Casque sous le bras, tu te diriges d’un pas délibérément lent vers ceux que tu penses être ton équipe, évitant les membres du personnel courant dans tous les sens et hurlant une bordée d’ordres tous plus incompréhensibles les uns que les autres. Tu soupires. T’es las. Encore et toujours. En même temps l’alcool aide pas réellement à garder une forme olympique ça tu le sais mais… Y’a que comme ça que t’arrives à tenir le coup. Y’a que comme ça que tu réussis à ne plus penser à ta planète d’origine, à ces tortures et à cette vie… De bête. Mécaniquement, ta main frôle le ras de cou serti d’une gemme qui te sert la gorge. Cet instrument de torture qui t’a gardé pendant près de la moitié de ta vie sous forme animale. Qui a fait de toi cet… Homme plein de rage, de colère, ivre de soif de vengeance. Ces seuls sentiments que tu connais aujourd’hui. Tu te postes au côté des autres membres de ton équipe, entrant dans la navette, passant une main sur ton visage afin d’essayer de chasser toute trace de fatigue. Peine perdue. Tu le vois bien lorsque ton Leader s’approche de toi. « Toujours en retard Kerebros… » Il soupire, se postant face à toi. Tu sers les dents et le poing, prenant sur toi avec bien du mal. T’as encore pas mal de travail à faire là dessus. Les ordres, les reproches toussa toussa… Tu ne supportes pas. Mais on t’a bien fait comprendre qu’un gars instable comme toi… On devait le cadrer. Sinon t’étais bon pour retourner d’où tu venais. Sauf que toi, quand on te dit qu’on va te cadrer bah… Tu penses qu’on va te mater. Et forcément ça te rappelle de mauvais souvenirs. Des tas de mauvais souvenirs. Mais tu bronches pas. Tu regardes fixement devant toi sous le regard blasé et méprisant de ton chef d’escouade qui secoue la tête avant de passer parmi les soldats pour donner ses instructions. « Escadron Emaur. Aujourd’hui nous allons sur la planète Bothawuel en vu d’une possible alliance avec le peuple Bothan. Prenez garde, il s’agit de notre première excursion sur cette terre. Prenez le maximum de renseignement possible. » Puis il vous jauge tous avant de créer les groupes. « Kerebros tu iras avec… » Il marque une pause, fixant ses hommes. Et toi tu le vois bien, tu le remarques tout de suite, que personne veut être ton coéquipier. T’as beau n’être là que depuis 3 mois, on peut pas dire que t’aies fait ami-ami avec tes compagnons. Ils sont tous là à regarder leurs pieds, silencieux. T’es presque certains qu’ils prient pour pas se coltiner la Bête. En trois mois t’as réussi l’exploit de faire parler de toi. Mais pas dans le bon sens. Qui voudrait de Hati le Sanguin. Hati le Sauvage. Hati l’Alcolo. La bête féroce qui ne parle presque jamais, qui gronde et montre les crocs. Qui résout chaque problème avec ses poings plutôt qu’avec sa tête. « … Jones. » Un éclat de surprise passe dans tes yeux tandis que tu en entends certains soupirer de soulagement. Tu leur lances un regard glacial avant de poser des yeux dénués de toute émotion sur la seule femme de l’équipe. Toi. Avec elle? Il aurait pas un peu perdu l’esprit ton commandant là? Il le sait pourtant, que ça se passe jamais très bien pour ton coéquipier lorsqu’il est avec toi. En général ça termine en bagarre… Sans doute se dit-il que tu n’oserais lever la main sur une femme, sauf que toi… Toi tu te souviens très bien de ce que tu as fait subir à ta dernière… "compagne". Pourtant tu dis rien. De toute manière tu vois bien que ton Leader se fiche royalement de ton avis, tant qu’il ne t’a pas dans les pattes. Alors tu vérifies une dernière fois ta combinaison, scrutes ta radio pour voir si tout fonctionne bien et prends ton arbalète en main. Puis tu ajustes ta capuche et tes lunettes tandis que la porte de la navette s’ouvre. « Viens. » Dis-tu simplement à la femme qui t’accompagne et dont tu ignores le prénom.

Un sifflement. Tu tournes vivement la tête, regardant s’envoler une centaine d’oiseaux tous plus chatoyants les uns que les autres. Tu te stoppes, t’attendant presque à voir une de ces saloperies de bestioles sortir des fourrés pour te courir après. Comme dans l’Arène… Mais au final rien ne sort de ces immenses buissons cendrés et tu te détournes sèchement, arme à la main. Voilà prêt d’une heure qu’on vous a débarqué et toujours aucun signe de vie alien. Tu t’avances en milieu découvert, faisant signe à la jeune femme de rester à l’abri de la forêt grise et triste. T’es au fond d’une cuvette comme on l’appelle dans le jargon des Explorateurs. Autour de cet endroit se dresse de hautes falaises desquelles tombe une cascade, formant le début d’un lac. Le reste n’est que jungle pesante, brumeuse et lourde. Tu peux pas repartir de cette planète sans avoir au préalable visité cet endroit… Saugrenu. Et plutôt… Glauque oui. Y’a pas un bruit, mis à part l’écoulement de la cascade d’à côté. Pas un Ratata qui traîne. Pas une de ces bestioles dégueulasses, rampantes, venimeuses… Ni une présence… Avec un minimum d’intelligence. Et ça, ça te laisse sur tes gardes. t’es un peu paranoïaque dans l’fond, avec ce que t’as vécu dans l’arène… On ressort pas indemme d’un truc comme ça… Ni complètement sain d’esprit d’ailleurs. Tu passes de nouveau ta main sur le visage, enlevant ton masque et te dirigeant vers l’eau afin de remplir ta gourde. « Tu peux venir. » Ta voix rauque résonne étrangement dans le lieu sinistre, et tu te tournes vers la femme. « Tu veux? » Lui dis-tu en tendant ta gourde. T’es absolument pas le genre de gars attentionné mais t’essayes une approche différente qu’avec les autres clampins qui te servent de coéquipiers. T’as bien l’impression d’être un gros coincé du bulbe, un handicapé des sentiments, mais au fond c’est surtout que tu sais plus très bien causer. D’aucuns penseraient que t’es arriéré. Mais ça serait uniquement parce qu’il ne connaisse pas ton triste passé.

copyright Bloody Storm

_________________
Beast &
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici depuis le : 21/01/2018
Messages : 10
Lun 5 Fév - 23:07

Hati & Sara-Lynn

    when the beast meet beauty


Une nouvelle mission. Un nouveau lieu à découvrir. Oui, je dois l’avouer, je suis excitée. Certes, le danger est toujours là. Mais j’aime toujours autant découvrir de nouvelles planètes. De nouvelles espèces à rencontrer. De nouvelles fleurs. De nouvelles odeurs. Que des chose que j’aimaient. J’essaie de garder patience, alors que notre chef d’escouade nous met par équipe de deux. « Kerebros tu iras avec… » Hati c'est le nouveau de l’équipe. Même si après trois mois, il ne devrait pas paraître si isoler. Mais il refuse de parler avec qui que ce soit. Tout l’inverse de moi. J’avais vite fait ma place dans l’équipe en arrivant. Ma curiosité n’avait pas de limite. Je voulais tout connaître de mes camarades. Au moins, personne ne se plaignait jamais quand il était avec moi. Certains disaient même que c’était toujours un plaisir de travailler avec moi. Enfin bref, je n’avais pas encore réussi à parler avec lui. Je me disais que je le ferais plus tard. Dans un moment où il serait plus capable de communiquer. « … Jones. » Où je le faisais tout de suite. Ce qui m’allais aussi. Je pouvais voir que mes autres camarades, eux, se sentait plus soulagée. Visiblement, Krerebros n’avait pas fait l’unanimité dans l’escouade. Hati pose un instant ses yeux sur moi. Je tente un sourire. Qu’il ignore, de son expression glacial. Bon, ça commence bien… Je le regarde alors vérifier son matériel. Personnellement, de mon côté, tout est fait depuis longtemps. Quand tout ça est fait, il m’adresse de nouveau la parole, sans me regarder. « Viens. » Je me met à son niveau, tentant d’avancer à son niveau. C’est là que l’odeur d’alcool bon marché atteint mes narines.

C’est une odeur à laquelle je ne m’habituais toujours pas. Le système avait banni tout alcool. Pour nous permettre à tous de garder pleins pouvoirs de nos fonctions cérébrales. Si je n’étais pas d’accord avec tout les principes de mon monde d’origine, mais sur celui-ci, j’étais assez d’accord. Je comprenais le principe de socialisation autour d’une boisson, mais les effets de l’alcool… Je ne comprenais pas qu’on puisse vouloir s’infliger ça. On m’avait une fois dit que je n’avais sans doute pas encore expérimenter une douleur si puissante que la seule possibilité est l’oublie. Ce n’était peut-être pas faux. Et alors que nous montons dans la navette, je me demande quel est la douleur qui tourmente mon partenaire.

Cette planète est magnifique. Cette cascade, cette végétation… Même ses oiseaux qui s’étaient enfuis tout à l’heure. Oui, je m’enthousiasmais un peu trop. D’autant plus que ce lieu était si silencieux. Presque paisible. Il n’y avait que l’eau qui glougloutait. « Tu peux venir. » Je tourne la tête vers Hati. Il est agenouillé près de l’eau, sa gourde en main. Je m’approche doucement, alors qu’il remplit sa gourde. Il la lève alors vers moi. « Tu veux? » J’ai un sourire. Bah voilà, il est pas si méchant… « Merci » lui dis-je un sourire radieux sur les lèvres. Je porte alors la gourde à mes lèvres, continuant à regarder autour de moi. J’écarquille les yeux de bonheur en voyant un oiseau sur une branche, près du lac. Je pose alors instinctivement ma main sur mon épaule. « Hati, regardes ! » Je lui montre l’animal de mon doigt, tenant toujours sa gourde dedans. Le plumage de l’oiseau est tout simplement sublime. Des couleurs riches et chatoyantes. On dirait presque qu’il portait un arc-en-ciel sur le dos. « Il est absolument magnifique. Regardes moi ça ! »

_________________

   - When the stars align -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Beauty & the Beast
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Episode 1 - American Beauty
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
》Pioneer's Legacy. :: × missions × :: ↪ Planetes-
Sauter vers: