AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[an 586] Alerte aux lézards.

 :: × HORS FLOTTE × :: ↪ Planètes
Lun 12 Mar - 19:43
alerte aux lézards
ft. Jahel
Leur oméga leur avait annoncé la veille de leur départ en mission. Varian avait écouté le briefing avec toute son attention, notant un maximum d'informations dans sa mémoire. Apparemment, la FEA profite de son arrêt pour explorer les secteurs encore inconnus de l'espace proche. L'Alizé est donc envoyé de manière à déposer quelques escouades de ci de là et les laisse livrés à eux même le temps d'avoir son petit tour. Leur objectif est donc de comprendre pourquoi la planète n'est toujours pas exploitée alors que tout semble porter à croire qu'elle dispose de grandes richesse. Autrement dit, ça sent le piège à plein nez. C'est donc forcément l'escouade Jeager qui est envoyée au casse pipe. Autant dire que Varian n'est pas très serein, le passage en revue de ses coéquipiers n'est pas très flatteurs. Une grande gueule bonne qu'à se blesser en permanence. Un gros bras ne sachant pas utiliser ne serais-ce qu'une radio. Une médecin qui ne sait pas panier une arme. Même leur oméga semble tout droit sortie de la planète sauvage la plus proche. Varian voit venir à des kilomètres qu'il va devoir tout faire dans cette escouade. Mais aussi que malgré sa composition, c'est typiquement le genre de groupe qui a tendance à avoir une chance insolente et à survivre là ou des pros y passeraient les uns après les autres. Au moins, se dit-il, ils ne peuvent que progresser, vu comme ils partent de loin.

La navette fait un légère embardée alors que la descente dans l’atmosphère commence. Plus que d'habitude en tout cas. Varian s'est fait au type de pilotage des Cobalt, mais aujourd'hui ce n'est pas eux qui pilotent la navette. Leur leader s'est fracturé la main on se sait pas trop comment, et du coup l'escadron entier s'est vu accorder une semaine de congés. L'explorateur espère d'ailleurs que le pilote sera rapidement sur pied. Malgré sa réputation de se crasher un peu trop souvent, c'est un très bon pilote de navette. Peu de secousses surtout, idéal pour rester tranquille dans l'appareil à finir sa nuit ou à être dans ses pensées. Exercice qu'apprécie beaucoup Varian. La secousse cette fois-ci lui fait ouvrir les yeux, qu'il pose sur le grand gaillard en face de lui, Nash. Le frère de Jahel. Au moins avec sa carrure l'escouade peut trimbaler plus de matériel que prévu. Il sert de mule autrement dit. L'idée fait sourire Varian, qui s'empresse de mettre son casque avant d'être remarqué par le colosse. Non pas qu'il en ait peur. Il sait qu'en cas de conflit, il peut le battre sans trop d'effort, mais il n'est pas d'humeur.

Profitant des quelques minutes de répit avant le début de la mission, Varian inspecte son équipement. Il ajuste chaque pièce de sa tenue d'exploration, aux couleurs noires et jaunes et fait un tour des applications du casque, s'assurant que tout soit fonctionnel. Se mettant ensuite debout, il fait fonctionner ses membres afin de s'assurer rien ne le gêne. Varian attrape ensuite le jet pack, qui vient se clipser magnétiquement dans un premier temps à son dos. Il entreprend ensuite de tout sangler correctement et fermement. Ses mains viennent ensuite sortir et remettre son pistolet dans son étui à sa ceinture, puis sa lame courte sur la cuisse. S'ensuit la vérification du petit matériel, disposé un peu partout autour de sa ceinture et sur son plastron, avec quelques grenades. Un observateur extérieur pourrait jurer qu'il a devant lui un soldat et non un explorateur. Ce qui en réalité n'est pas éloigné de la vérité, Varian ayant subi un entraînement militaire par la légendaire Adamantine de l'Union. Alors que la navette atterrit, le checking se termine par la vérification de la batterie de son nouveau bouclier. Alors que les portes s'ouvrent, il est le premier à s'élancer à l'extérieur, balayant la zone atterrissage, faisant certainement grincer des dents quelques soldats. « Oméga ? On commence par où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Mar 13 Mar - 12:56
alerte aux lézards
team jeager

Le plus compliqué pour toi, depuis que tu étais devenue Oméga … C’était les briefings. Déjà, lorsque tu n’étais encore qu’une simple exploratrice, sous les ordre de ton propre Oméga, tu détestais ça. Le fait de voir écouter, et de noter des informations dans un coin de ton cerveau avait toujours été une vraie torture, surtout que tu avais toujours été du genre très dissipée. Aujourd’hui, c’était à toi de mener la danse pendant ces petites réunions, et tu devais te faire violence pour être la plus claire et précise possible, tout en n’éternisant pas ces explications pompeuses. Pour toi, rien ne valait le terrain, mais forcément, il était parfaitement hors de question de partir à l’aveugle, sans même détailler un tant soit peu les objectifs de mission. Le truc, c’est que tu avais maintenant réussi à t'habituer à ton escouade. Au début, ça n’avait pas été simple de t’adresser à des inconnus - en dehors de Nash bien entendu, mais lui, il n’écoutait jamais rien de toute façon. Maintenant, ça allait mieux. Tu les connaissais bien … enfin, presque. Parce que oui, depuis cette mission bien dégueulasse au pays des Nazgors, tu avais perdue Riven. Au fond, tu y pensais énormément. Tu te posais des tonnes et des tonnes de questions … Le truc, c’est que même après avoir ratisser un large périmètre pour récupérer les corps, le sien n’avait pas été retrouvée. Tu ignorais si elle était morte, ou vivante, et les recherches avaient finies par être abandonnées. Dans son dossier, tu avais dû noter “portée disparue dans l’exercice de ses fonctions”, avant d’aller le déposer dans un bureau, à une espèce de secrétaire mal aimable qui t’avais aussitôt refiler un autre dossier, en te disant que c’était ton jour de chance, et qu’un nouvel élément avait déjà été réaffecté à ton escouade.  Autant le dire, au début, tu n’avais pas du tout pris la chose comme une bonne nouvelle. Sitôt perdue, sitôt remplacée, ce n’était pas une façon de faire les choses à ton sens … D’ailleurs, tu n’avais pas tout de suite ouvert le dossier. Tu l’avais même balancé dans un coin de ta cabine, pour n’y revenir que deux jours plus tard, et là encore, tu ne l’avais pas lu dans le détail. De toute façon, ça ne t’intéressais pas de tout savoir sur les autres. Tout que tu avais relevé, et qui t’avais paru intéressant, c’était que ce type était de l’escouade de Matt, avant de rejoindre la tienne. Matt, qui rappelons le, n’avait lui non plus pas survécu à cette mission. Il avait de bons résultats, il était même très bon à en croire les quelques rapports et appréciations, et surtout, il avait de nombreuses compétences qui manquaient cruellement à ton escouade. Chez toi, ils étaient tous doués. Du moins, ils l’étaient pour toi. On avait beau dire à droite à gauche, que vous n’étiez que des chanceux et que vous étiez un peu nuls, toi tu savais que c’était faux. Alors oui, la composition de ton escouade était atypique, et oui, chacun de ses membres pouvait en surprendre plus d’un. Sauf que toi, tu savais que ça fonctionnait bien comme ça.

Pendant le briefing, tu avais lancer plusieurs regards insistants à ce .. Varian, histoire de l’observer. Il avait été le plus attentif du lot, et déjà, tu avais bien senti le fossé qu’il pouvait y avoir entre lui, toi, et les autres. Pourtant, tu n’avais rien dis. Pas une remarque, tu t’étais contentée de lui souhaiter la bienvenue assez rapidement, pensant que tu jugerais comme d’habitude sur le terrain. A peine la navette posée, tu avais noter les différences. Les autres se contentaient de choper leur matériel, et de se mettre en route, lui, plus méthodique, s’était mis à tout vérifier, un par un, et il avait été le premier à sauter dehors, commençant déjà à analyser le terrain, tandis que Nash galérait encore avec une sangle. Tu avais aider ton frère, avant de prendre les devants à ton tour. “Oméga ? On commence par où.” Mh … ouais, ouais, ouais. Y’avait pas à dire, tu allais avoir du boulot pour le mettre dans le droit chemin celui là. Pour l’heure, tu te contentes de gonfler les joues, façon hamster vexé, et de soupirer tout en ajustant correctement ton arc dans ton dos, puis ta lame énergétique à ta jambe. “▬ Je m’appelle Jahel, ou JJ … pas Oméga.” Ce n’était pas dit méchamment, d’ailleurs, tu lui avais même sourit en lui annonçant. Tu n’avais jamais été à l’aise avec les personnes t’appelant par ton grade, même si finalement, c’était tout à fait normal. “▬ Bon, alors.” Tu te retournes observant le terrain. La jungle s’étendait droit devant, c’était ton terrain préférée, et le plus difficile à exploiter, donc autant commencer par là pendant que tout le monde était en forme. “▬ On va tracer à travers la jungle. Je vous rappelle qu’on ignore tout de cette planète, faune, flore, bref, tout. Alors on garde les deux yeux ouverts, et son arme à portée, au cas où.” A tous les coups, y’avait des bestioles là dedans. C’était même certain. Tu savais pas quoi encore … c’était tout. “▬ On fait comme d’habitude, je passe à l’avant, Lycaon avec moi. Nash, tu fermes la marche, et Aglaé tu restes près de lui. Toi Varian, tu passes au centre, on a des relevés à faire, et t’es sans doute le seul à savoir se servir de tous les machins qui servent à le faire.” Leurs nouveaux appareils là, c’était la mort. “▬ Si un truc vous sautes dessus, criez, comme d’hab.” Tu finis par hausser les épaules. “▬ Bah aller en route, restez pas plantés là.”
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Ven 23 Mar - 17:05
alerte aux lézards
ft. Jahel
Sa chef d'escouade ne semble pas réfléchir à la question posée, c'est autre chose qui retient son attention. Varian comprend rapidement ce qui semble l'avoir perturbée, où du moins interpellée. “▬ Je m’appelle Jahel, ou JJ … pas Oméga.” Typiquement ce que déteste le futur roi, les familiarités, le meilleur moyen de tisser un semblant de lien avec la personne. Autrement dit, créer une faiblesse. D'autant plus qu'il ne la connaît que depuis quelques heures à peine. Et puis de toute façon, Varian a été éduqué de manière à respecter la hiérarchie, alors ce n'est pas en si peu de temps qu'il va mettre ça de côté. Pour lui, quelque soit la situation, même si son meilleur ami était chef d'escouade, il se doit de s'adresser à lui suivant son rang. La discipline, c'est par ça que jure Varian, c'est comme ça que, selon lui, on forme une armée efficace. Au moins, Jahel ne semble pas avoir pris ombrage de cette appellation, elle lui adresse même un sourire, mais rien qui ne fasse changer d'avis l'explorateur. “▬ Bon, alors.” Il reste planté alors que son Oméga réfléchit, le regard aux aguets vers tout les endroits potentiellement suspects, tout en remarquant que le reste de l'escouade flâne en attendant, ce qui a pour résultat de l'irriter. “▬ On va tracer à travers la jungle. Je vous rappelle qu’on ignore tout de cette planète, faune, flore, bref, tout. Alors on garde les deux yeux ouverts, et son arme à portée, au cas où.” Ils vont donc commencer par le terrain le plus compliqué, pas forcément la décision la plus logique, mais pas idiote non plus. C'est certainement ce qui leur prendra le plus de temps, alors autant commencer par ça effectivement. Varian acquiesce et se rapproche du groupe afin d'attendre la suite des instructions.

“▬ On fait comme d’habitude, je passe à l’avant, Lycaon avec moi. Nash, tu fermes la marche, et Aglaé tu restes près de lui. Toi Varian, tu passes au centre, on a des relevés à faire, et t’es sans doute le seul à savoir se servir de tous les machins qui servent à le faire.” L’intéressé retient un soupir, et se demande bien dans quelle escouade il a bien pu tomber cette fois. De son point de vue, il s'agit là d'une gaspillage de ressource et de prise de risque inconsidéré. Stratégiquement, il est plus sûr de mettre le chef d'escouade au centre, de manière à ce qu'il puisse réagir rapidement si quelque chose se passe devant ou derrière. Quand à Varian, il pense clairement qu'il serait plus utile à l'avant, déjà pour montrer ce qu'ils ait faire, car ce n'est pas comme ça que Jahel va réussir à se faire une idée de ses compétences, mais aussi car il fait un excellent pisteur lui aussi. Il craint d'ailleurs que Lycaon ne laisse passer des traces intéressantes faute d'attention et de sens assez développés. “▬ Si un truc vous sautes dessus, criez, comme d’hab.” Cette fois-ci, Varian n'en croit pas ses oreilles. Cette stratégie est idiote, le bruit ne fait qu'alerter tout autre prédateur ou ennemi potentiel. Les fréquences radios des casques sont là pour faire passer des messages, et pas besoin de hurler pour ça. “▬ Bah aller en route, restez pas plantés là.”  

N'étant pas du genre à remettre en cause les décisions d'un supérieur en public, Varian prend la place qui lui a été assignée et suit le mouvement. Durant une bonne heure, ils avancent mais il remarque que le rythme de Jahel est élevé, au point que l'arrière à du mal à suivre, encore un peu et tout le monde se sera perdu de vu comme Atréides a fait en sorte de ralentir pour rester en vue. Il se voit donc obligé de contacter sa supérieur sur canal privé. « Oméga, vous allez trop vite, ils ne suivent pas derrière. La médecin a du mal à évoluer dans ce terrain. Nous allons être séparés d'ici une ou deux minutes. » Le ton reste neutre, annonçant juste un fait. Il lui semble avoir entendu la médecin se prendre les pieds dans les nombreuses racines, peut être s'est-elle tordue la cheville. Ou alors n'est-elle tout simplement pas assez endurante. Évoluer dans une jungle est clairement un exercice compliqué, même pour des personnes entraînées. Varian profite aussi de l'instant de répit pour faire part d'une découverte. « Je pense aussi que nous avons des formes de vies qui nous suivent en parallèle. J'ai entendu quelques bruits étranges et réguliers sur notre flanc gauche. Leur odeur est masquée par le vent de face, parfait pour des prédateurs. » L'explorateur réfléchit rapidement, s'il s'agit de prédateurs, alors il est la meilleur cible pour eux. Isolé, loin de ses camarades. Et en plus l'éliminer revient à isoler les autres. Un sourire carnassier se dessine sous son casque alors que les bruits se rapprochent. « Présence hostile confirmée sur ma position. Ils vont tenter de m'éliminer pour vous avoir ensuite une fois notre chaîne brisée. Je m'en occupe. »

Varian prend sa lame dans la main droite et son pistolet dans la gauche tout en se mettant en position d'attaque. Malgré l'approche furtive de trois formes de vies, il n'a aucun mal à détecter les respirations, frottements et autres bruissements. Il s'est fit encerclé, ce qui l'arrange au final. Faisant mine d'exposer son flanc, une bête attaque. Sans se soucier d'en étudier l'aspect, il plonge de côté et sa lame vient lacérer tout le côté de l'animal, qui hurle, mortellement blessé et les côtes à l'air répandant des organes. Les deux autres attaquent de concert. Soulevant la première carcasse, Varian la jette sur le premier de sa force surhumaine. Bien qu'agile, le monstre ne peut esquiver et se prend son congénère en pleine face. L'explorateur fait ensuite un bond statique en l'air tout en plantant son arme dans la tête du dernier prédateur,  qui s'écroule rapidement sous le poids de l'homme. Une griffe parvient néanmoins à crisser sur le plastron de son armure, sans conséquence, Varian ayant veillé à se tenir tout de même assez loin. Une fois de nouveau au sol, il avise le dernier agresseur, qui n'a pas le temps de faire quoique ce soit avant que la lame ne vienne se planter dans son œil, le tuant net. Tandis que Jahel et le reste de l'escouade arrive enfin, Varian se rapproche du dernier tué afin de récupérer l'arme lancée. « C'est nettoyé. »
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Sam 24 Mar - 15:15
alerte aux lézards
team jeager

C’est en levant les yeux au ciel que tu prends finalement la tête de ton équipe, te dirigeant donc, comme dit précédemment vers la fameuse jungle. Si tu as remarqué l’attitude un peu réticente de Varian ? Absolument pas. Le fait est que tu fais comme d’habitude, comme si rien n’avait changé, comme si Riven était toujours là … ou presque. Avant, c’était à la jeune femme que tu refilais toutes les tâches du genre “analyse de terrain” ou “prise d’échantillon”. Elle semblait avoir toujours apprécié ce petit rôle, et c’était tant mieux parce que tu avais de ton côté ça en horreur, que tu ne pouvais pas le demander à Nash de peur de le voir tout casser, et … même chose pour Lycaon, en fait.

Une fois dans la jungle épaisse, tu prends ton rythme habituel. Tu as pas mal d’années d’exploration dans les pattes, maintenant, et clairement, tu sais que ça se ressent. Tu es rapide, et agile, et puis en plus, tes origines t’offrent une certaine facilité sur ce terrain. Peu de personnes sont capables de te suivre, cela dit, tu sais que Lycaon en est capable, tu sais que Nash aussi, sait tenir ton rythme. Quand aux autres et bien … Tu ne connais pas Varian, mais si tu te fiais à son dossier, tu étais en droit de penser qu’il ne serait pas à la traîne. La seule qui posait encore soucis de ce côté, c’était Aglaé. Alors oui, certes, avoir un médecin dans ton équipe était très utile. Le seul, et le gros bémol, c’était la capacité de la jeune femme à s’adapter aux différents terrains, et à se défendre. Tu avais bien compris que pour le moment, il allait falloir la tenir à l’oeil, et c’est donc pour cette raison que tu avais tendance à laisser Nash, à l’arrière, pour la garder à l’oeil.

Au bout d’une heure, tu as déjà bien avancer. Lycaon n’est pas loin, à la place que tu lui as ordonner de prendre, quand aux autres et bien … Tu avoues que ça se traîne oui. L’arrière de ta formation est loin, bien trop loin de toi, et c’est finalement la voix de Varian, qui résonne dans ton oreille que te donne le réel signal d’alarme à ce sujet. “Oméga, vous allez trop vite, ils ne suivent pas derrière.” Tu t’arrêtes, faisant signe à Lycaon d’en faire de même, et tu soupires lourdement. Autant pour cette appellation pompeuse, que pour le motif de cet appel radio. C’est pas toi qui allait trop vite, c’est eux qui étaient trop lent. Quoi que tu soupçonnais Varian de faire exprès de se ralentir pour conserver un semblant de formation intacte. “Le médecin a du mal à évoluer dans ce terrain? Nous allons être séparés d’ici une ou deux minutes.” Nouveau soupire, tandis que Lycaon revient à ta hauteur en te lançant un regard significatif de son empressement. “▬ Aglaé arrive pas à suivre.” Il semble lever les yeux au ciel, à son tour. Lycaon, il est explorateur depuis pratiquement aussi longtemps que toi, à une ou deux années près. C’est, avec toi, le plus expérimenté … - si on met Varian et ses atouts de côté, oui - et forcément, il a, comme toi, un rythme qu’il apprécie de tenir. “Je pense aussi que nous avons des formes de vie qui nous suivent en parallèle.” Des formes de vie qui nous suivent. Étrange, depuis que tu avançais, tu n’avais rien senti, et normalement, ton nez ne te trompais jamais. “J’ai entendu quelques bruits étranges et réguliers sur notre flanc gauche.” Tu fronces les sourcils, te tournant donc vers la gauche pour respirer toutes les odeurs qui pourraient te parvenir de cette direction … rien. Tu gardes les yeux fixés droit devant toi. “Leur odeur est masquée par le vent de face, parfait pour les prédateurs.” Il est vrai que le vent n’était pas favorable pour repérer quoi que ce soit venant des flancs. Cela dit, tu n’avais rien vu, rien entendu, rien senti, ce qui était relativement rare. Tu prends deux secondes de réflexion … “▬ On va faire demi-tour, Lycaon.” Et au même moment, alors que tu fais quelques pas, revenant sur les tiens, la voix de Varian retentit de nouveau. “Présence hostile confirmée sur ma position. Ils vont tenter de m’éliminer pour vous avoir ensuite une fois notre chaîne brisée. Je m’en occupe.” “▬ Le nouveau a des ennuis.” Sur ces mots, tu t’élances, Lycaon sur tes talons. “▬ Nash, accélère le mouvement avec Aglaé, Varian est tombé sur un os.” Il ne te faut pas plus de quelques minutes pour refaire le chemin et retomber sur ta nouvelle recrue … au milieu de quelques cadavres en morceaux. L’odeur de sang et de boyaux frais vient chatouiller tes narines, te faisant grimacer. “C’est nettoyé.” Tu lances un drôle de regard à Varian, avant de t’approcher un peu plus près des créatures éparpillées au sol. “▬ C’est des reptiles…” Et des reptiles que tu n’avais jamais vu. Un peu plus grand que toi, des griffes acérées, des dents pointues et fines, quelques plumes sur la tête et une longue queue effilée. “▬ Ce serait pas étonnant qu’il en ait d’autres dans les parages.” Les deux plus gros avaient des couleurs plus vives que les autres … sans doute des mâles. En clair, ça ressemblait à une espèce de meute. “▬ On va rester groupés. Aglaé, tâche de tenir le rythme si tu veux pas finir comme eux. Ah, et faudra penser à les inclure dans le rapport.” Tu pousses finalement la carcasse avec ton pied, et c’est qu’il pèse son poids l’animal. “▬ Au fait, Varian. C’est JAAAHEEEEL j’ai dis.” Tu viens tapoter son épaule, avant de lui passer devant. “▬ Tu viens à l’avant avec moi, au fait.”
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Mar 27 Mar - 13:31
alerte aux lézards
ft. Jahel
Il se tient au milieu des cadavres qu'il vient tout juste de tuer lorsque Jahel fait son apparition, à peu près en même temps que tout le reste de l'escouade. Varian note tout de même que, à part la médecin, les trois autres sont capables d'évoluer rapidement dans ce genre d'environnement. Bien que l'étirement de leur formation leur ait porté préjudice. S'il n'avait pas été aussi doué au combat, ils seraient tous arrivés trop tard, pour se faire bouffer juste après lui. Décidément, il allait devoir prendre son mal en patience avec cette équipe. Tout en espérant être capable de donner de bons conseils à son oméga, de manière à ce qu'elle les applique aussi. Cette dernière commence d'ailleurs à observer les créatures qu'il vient de tuer, il se met alors à faire de même, n'ayant pas pris le temps de le faire durant l'affrontement. “▬ C’est des reptiles…” C'est assez évident en effet, bien qu'elle ne semble pas en avoir déjà vu de tels, tout comme lui. De toute manière, il est loin d'être un professionnel du bestiaire de la galaxie. En revanche, dresser une schéma simple d'anatomie d'un être vivant en vue de déceler des poins vulnérables, ça il sait faire. Il s'accroupit un instant afin de glaner un maximum de détails. Leur peau est épaisse et avec des écailles plutôt solides. Son coup de poignard sur le dessus du crâne aurait été une erreur sans sa force exceptionnelle. “▬ Ce serait pas étonnant qu’il en ait d’autres dans les parages.” Ses sens ne détectent rien, mais ça ne veut pas dire que d'autres n'arriveront pas effectivement. Il s'agit typiquement du genre de bestioles qui chassent en meute, quitte a former différents petits groupes. “▬ On va rester groupés. Aglaé, tâche de tenir le rythme si tu veux pas finir comme eux. Ah, et faudra penser à les inclure dans le rapport.” Voilà qui est mieux pour le roi déchu, dans ces conditions, isoler un membre du groupe aurait été une erreur. Tout n'est donc pas à jeter dans cette escouade.

Pour Varian, il est donc logique que Nash, Aglaé et Jahel forment l'essentiel du groupe tandis que Lycaon et lui partent en éclaireur. Toujours cette optique de préserver le leader d'escouade, élément le plus important. La disparition du chef de groupe entraîne généralement des tensions et des points de vus divergents chez les survivants, à moins qu'une hiérarchie ait été établie auparavant. Ce qui n'est pas le cas ici bien entendu. “▬ Au fait, Varian. C’est JAAAHEEEEL j’ai dis.” L’intéressé retient un nouveau soupire. Il l'a bien compris oui, mais non il ne compte pas l'appeler par son prénom. Même utiliser son nom est compliqué pour lui. Sans compter que pour le moment il n'a pas très envie de faire d'effort. « Je sais Oméga. » Au moins saura t-elle désormais que c'est délibéré, et tant pis si elle le prend mal. On ne lutte pas contre un endoctrinement militaire présent depuis son enfance. “▬ Tu viens à l’avant avec moi, au fait.” Et là voilà qui recommence avec son envie d'être à l'avant, continuant de faire lever les yeux au ciel de l'explorateur. Toutefois il décide de ne pas faire de remarques, tant pis s'il y a des conséquences, après tout ce ne sont pas ses ordres. « Comme vous voulez, vous devriez rester derrière moi en revanche, il vaut mieux éviter que le chef d'escouade ne se prenne un piège ou un tir. » Sans attendre de contre ordre, Varian passe devant et reprend leur progression, d'un rythme un peu moins soutenu qu’auparavant pour ménager la médecin. Il est inutile de forcer si c'est pour qu'elle peine encore, et une personne à bout de force est bien moins efficace. Varian ne souhaite pas vraiment voir le médecin de l'équipe faire des erreurs idiotes de fatigue. Émettant sur la fréquence de l'escouade, il en profite pour faire part de ses quelques observations sur les créatures. « Si on retombe sur ces créatures, visez les yeux, l'intérieur de la gueule ou le cou. Leur peu et écailles sont trop épais, surtout pour des lames. » Il bascule de nouveau sur la fréquence privée avec Jahel, tentant un semblant de sociabilisation. « Oméga ? Pourquoi tenez-vous tant à être appelée par votre prénom ? C'est une erreur, vous perdez en autorité. »
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Mar 27 Mar - 22:38
alerte aux lézards
team jeager

Tu tentes. Et peut-être que tu fais un peu le forcing pour entendre ton prénom, ou ton surnom au lieu de ce “Oméga”. C’est pour ça que tu fais en sorte d’articuler avec exagération, histoire de bien faire comprendre que tu préfères entendre ton prénom … à la limite, même ton nom aurait mieux passé que ton grade. Et pourtant, visiblement, ça ne rentre pas. “Je sais Oméga.” Tu lèves les bras, les laissant retomber finalement le long de tes hanches, signe de ta lassitude. Honnêtement, tu espérais que ça allait lui passer. Tu comprenais, hein. Ou du moins, tu essayais de comprendre. Peut-être qu’avec Matthew, ça se passait comme ça. Tu n’avais jamais su comment l’Oméga faisait avec ses troupes, et de toute façon, ça le regardait. Toi, tu avais horreur de toute ces formalités à la con. C’était comme ça. Pour autant, pour le moment, tu te décides à laisser ça de côté … tant pis. Tu n’allais tout de même épiloguer sur le sujet pendant toute la mission, ce n’était ni le moment, ni l’endroit pour ça. Il fallait que tu restes concentrée, et lui aussi, et le reste de cette escouade aussi, d’ailleurs. Tu n’avais pas senti venir ces créatures, et maintenant, tu avais un doute. Peut-être que d’autres rôdaient dans les parages. Dans tous les cas, tu n’avais aucune espèce d’envie de revivre le carnage avec les Nazgors. Tu ordonnes donc à Lycaon et Nash de rester non loin d’Aglaé. Nash à l’habitude, mais pour Lycaon c’est autre chose. Il a l’habitude d’être à l’avant avec toi, et visiblement il accepte mal d’être remplacé, et laissé à l’arrière. “Comme vous voulez, vous devriez rester derrière moi en revanche, il vaut mieux éviter que le chef d’escouade ne se prenne un piège ou un tir.” Là dessus, et sans doute pour éviter que tu ne le contredise encore une fois, l’homme te passes devant pour prendre la tête et tu lèves les yeux au ciel. Tu n’avais jamais été adepte de cette façon de faire… C’est vrai que pour certains - beaucoup d’ailleurs, beaucoup trop - un chef d’escouade n’était pas censé prendre de risque. C’était comme ça, et en un sens ça avait peut-être effectivement une certaine logique. Lorsqu’un gradé était tué, il fallait le remplacer, et ce n’était jamais simple de remplacer un soldat, ou un explorateur pour le coup, qui avait assez d’expérience pour diriger une équipe. Les troupes étaient remplaçables. L’Alliance lançait de grandes sessions de recrutement, et chaque semaine, il en arrivait de nouveaux prêts à se lancer, peu importe leurs raisons, ou encore leurs motivations. Et pourtant, toi, tu n’étais pas fan de cette façon de faire. Sans doute parce que tu étais jeune, sans doute parce que tu n’avais pas la même façon de penser que les autres. Tu aimais te mettre sur un pied d’égalité avec les membres de ton équipe … Et donc prendre tout autant de risques qu’eux, voir davantage vu qu’effectivement, tu avais pour habitude de prendre la tête de la marche sur à peu près toutes vos missions.

Le rythme de la marche est à présent beaucoup plus lent. Cela dit, tu peux ainsi garder un oeil sur tout le monde, y compris Aglaé qui semble suivre un peu mieux à cette allure. Parfois, il t’arrivais de te demander ce que cette nana faisait là. C’est vrai, que tu étais du genre à laisser leur chance aux autres, en général, mais clairement, pour toi, cette femme là était faites pour être médecin dans une infirmerie, ou un centre médical à terre … surement pas pour aller sur le terrain. Elle avait des difficultés pour suivre. Elle maîtrisait très mal son armement et clairement, le plus dérangeant pour toi était de constater qu’elle avait constamment besoin que tu laisses un de tes hommes en retrait, avec elle, histoire d’éviter qu’elle ne soit abandonnée, oubliée, ou simplement dévorée à force de se traîner à l’arrière. Quand tu voyais le niveau des autres, il y avait un gouffre, un gouffre immense et sans fin, et tu espérais sérieusement qu’elle parvienne rapidement à s’y faire, autrement, tu allais devoir t’occuper de faire encore quelques changements. “Si on retombe sur ces créatures, visez les yeux, l’intérieur de la gueule ou le cou. Leur peau et écailles sont beaucoup trop épais, surtout pour les lames.” Tu relèves les yeux pour lancer un coup d’oeil à Varian qui avance devant toi. Il pourrait être à portée de voix … s’il gueulait sans prudence, comme tu le fais parfois. Mais non, ce gars là ne semble bien trop professionnel, et surtout bien trop méthodique pour commettre une telle ânerie. Il s’adapte. Régule sa vitesse. Observe. Tu le vois d’ici, il est aguets, il ouvre les yeux, et les oreilles. En vérité, il est intriguant ton nouveau camarade. “Oméga ?” Un rapide coup d’oeil aux autres t’indiques que les autres n’entendent pas. De nouveau, il te parle sur une fréquence privée. Toujours avec cette même appellation qui te hérisse les cheveux. “Pourquoi tenez-vous tant à être appelée par votre prénom ? C’est une erreur, vous perdez en autorité.” Tu souris. Visiblement, tes remarques avaient tout de même fait leur petit chemin jusqu’à la réflexion, et tu en étais plutôt fière, mine de rien. Il n’était donc pas perdu, ce pauvre garçon. “▬ Je ne cherche pas à avoir autant d’autorité, Varian.” Du moment que tes ordres étaient suivis un minimum, ça te convenais. Tu encourageais le libre arbitre et les prises de décision, surtout en cas de coup dur. Tu avais confiance en ton équipe. Une confiance aveugle, d’ailleurs. Alors, oui, peut-être que c’était une erreur, mais c’était ta façon de faire. “▬ J’ai pas envie de me sentir supérieure. Je le suis pas. Je suis pas … juste mon grade. Je suis Jahel, JJ, et on fait partie de la même équipe. Point.” Tu soupires, accélérant un peu le pas pour venir de te remettre à la hauteur de Varian. “▬ Tu vas arrêter de m’appeler Oméga maintenant, ou pas ?”
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Ven 30 Mar - 19:08
alerte aux lézards
ft. Jahel
Leur progression se fait sans bavure durant un long moment, mais aussi plus lente, loin du rythme imposé en début de mission. Si la médecin était déjà à bout de souffle à peine trente minutes après le début de l'exploration, il était impossible de tenir une journée complète. Varian s'est d'ailleurs rapidement fait une idée d'Aglaé. Trop frêle, trop peu endurante et trop maladroite pour être exploratrice. Ce serait même pire chez les soldats, qui ont besoin que chacun des leurs soit capable de manier une arme, ce serais-ce qu'un couteau. Hors elle en est à peine capable. Il faut bien le dire, le prince la considère avant tout comme un boulet accroché au reste de l'escouade qui a l'air bien plus capable, de loin. Seulement en attendant, il est bien obligé de le traîner, ce boulet. C'est pour cela qu'il régule leur progression de manière à optimiser leur avancée. La marche se fait plus soutenue durant une dizaine de minutes avant de reprendre un rythme plus lent, permettant à la médecin de récupérer sans avoir à s'arrêter. Toutefois, Varian n'est pas dupe, même à allure soutenue, les autres s'emmerdent clairement, lui y compris. C'est aussi pour cela qu'il tente d'engager une discussion avec sa nouvelle chef d'escouade. Pas pour le plaisir de papoter bien entendu, mais seulement pour éclaircir un sujet, celui de son appellation. C'est aussi un moyen pour lui de se faire une meilleure idée du caractère et des habitudes de Jahel. Celle-ci ne tarde d'ailleurs pas à lui répondre. “▬ Je ne cherche pas à avoir autant d’autorité, Varian.” Rien de problématique la dedans, au contraire. Les personnes qui ne cherchent pas à obtenir à tout prix de l'autorité et de la puissance sont souvent les meilleurs a qui confier de l'autorité justement, car ils seront moins aptes à en abuser. Bien qu'il existe toujours un risque que la personne s’enivre de cette influence soudaine petit à petit il est vrai. “▬ J’ai pas envie de me sentir supérieure. Je le suis pas. Je suis pas … juste mon grade. Je suis Jahel, JJ, et on fait partie de la même équipe. Point.” Cependant c'est ici que tout pêche un peu. Il est vrai que ne pas user, ou très peu de son autorité permet de se faire bien voir de ses hommes, mais ce n'est pas là le rôle d'un chef d'escouade. De plus, ce genre de familiarité nuit généralement aux troupes, qui se permettent ensuite des débordements, aussi bien envers leur propre supérieur que d'autres. Autrement dit, c'est le meilleur moyen de les laisser s'attirer des ennuis. Ceci étant particulièrement vrai chez les personnes au caractère bien trempé, comme ce Lycaon. “▬ Tu vas arrêter de m’appeler Oméga maintenant, ou pas ?” Varian sourit malgré lui à la question. Il est toujours hors de question pour lui de donner du Jahel, encore moins du JJ. A la rigueur, il fera un petit effort, mais ça s'arrêtera là.

« Vous êtes gênée par ce titre, je peux le comprendre. Seulement vous devez voir autre chose. » Il marque une pause, le temps de chercher un itinéraire alors que se dresse une grande façade rocheuse devant eux. Il opte finalement par le contournement par la gauche. Il aurait très bien pu passer avec son jetpack, lancer une corde et les faire monter. Mais il juge qu'il s'agirait alors d'une dépense d'énergie inutile. « Vous ne rendez pas service à vos hommes. Ils vont prendre l'habitude d'utiliser des prénoms ou surnoms, d'être familiers et j'en passe. » Varian se fige alors qu'un mouvement attire son attention devant lui, faisant un signe pour s'accroupir, il s'avance prudemment, pour découvrir une espèce de mini bipède qui détale à tout vitesse. Il lève donc le poing pour signifier la reprise de la progression. « C'est le meilleur moyen de leur attirer des ennuis. La discipline est importante. » Ne souhaitant pas argumenter plus que ça, sachant que tout tombe certainement dans l'oreille d'une sourde ayant déjà ses idées, Varian décide de conclure la discussion. « Je ne vous appellerai donc jamais par votre prénom ni votre surnom. Je ferai un effort pour vous appeler Jeager si vous préférez. » Voilà tout était désormais dit, il peut donc se concentrer sur sa tâche d'éclaireur. Plus il avance, plus il commence à sentir comme une vibration. Un regard en arrière lui apprend qu'il n'est pas le seul à le ressentir. Quelque chose de gros approche. Très gros. Du genre qu'on ne doit pas aimer avoir en face de soit. Et au vu des bestioles rencontrées plus tôt, il y a peu de chance pour que ces choses qui approchent soient forcément pacifiques. Varian contacte donc de nouveau son oméga, sur la fréquence d'escouade cette fois. « ça vient vers nous .. Jeager. Vos ordres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Lun 2 Avr - 13:07
alerte aux lézards
team jeager

Encore une fois, tu prends le temps de ralentir un peu … histoire de ne pas refaire la même erreur en allant trop vite pour certains. Cela dit, le fait de garder un œil sur ton équipe ne t’empêche pas d’observer les alentours, ni même de respirer les odeurs qui peuvent flotter dans l’air. Pour le moment ? Rien de ne te chagrine, et rien ne t’intrigues non plus. Pour autant, tu restes tout de même sur tes gardes puisque tu n’oublies pas que tu n’avais pas du tout senti les créatures précédentes. “Vous êtes gênée par ce titre, je peux le comprendre. Seulement, vous devez voir autre chose.” Gênée ? Est-ce que c’était vraiment de la gène que tu éprouvais face à ce grade ? Peut-être. Peut-être pas. Disons surtout que tu n’étais sans doute absolument pas préparée à être promue aussi rapidement. C’est la mort de ton Oméga précédent qui avait grandement précipiter les choses … tout autant que les rapports de tes camarades étrangement élogieux à ton sujet après cette ultime mission ensemble. Peut-être que tu n’étais pas encore totalement dans le rôle, voilà tout. C’était encore nouveau, après tout. “Vous ne rendez pas service à vos hommes. Ils vont prendre l’habitude d’utiliser des prénoms et surnoms, d’être familiers et j’en passe.” Peut-être. C’était même sans doute déjà le cas, en réalité. La plupart étaient jeunes, et nouveau. Nash l’était. Aglaé aussi. Lycaon lui avait plus d’expérience, mais ça importait finalement peu puisqu’il était très familier à la base. Cela dit, Varian n’était peut-être pas totalement dans le faux. Et si tu venais à mourir, JJ ? Ils seraient ré-affectés. Placés dans d’autres équipes, sous les ordres d’Oméga qui seraient alors sans nul doute bien moins conciliants que toi. Ce genre de familiarités et d’habitudes, avec les autres chef d’escouades, c’était les ennuis assurés. Mais … Tu ne comptais pas mourir, n’est-ce pas ? Non, hors de question. Et puis cette équipe, c’était la tienne. Alors c’est vrai que ce n’était pas les plus disciplinés au monde, mais à tes yeux, ils étaient quand même les meilleurs, justement parce qu’ils étaient tous particuliers. “C’est le meilleur moyen de leur attirer des ennuis. La discipline est importante.” Mouais. Pour beaucoup, sans doute. Pour toi ? C’était ennuyeux et barbant. Tout le côté militaire là. Tu n’avais pas envie de ça. C’était plus flippant que toutes les bestioles que tu rencontrais sur les planètes que tu visitais. “Je ne vous appellerai donc jamais par votre prénom ni votre surnom. Je ferai un effort pour vous appeler Jeager si vous préférez.” … Jeager. Ewh. Non. En fait, tu ne préférais pas. Pas du tout même. Ça te rappelais un peu trop ton père. Au village de ton enfance, on lui donnait du Jeager par-ci, Jeager par-là. Et puis, ça te rappelais cette vieille folle aussi. Ton ancienne voisine qui n’aimais pas vous voir courir devant sa porte en sortant de la maison et qui hurlait votre nom à toi et à Nash tous les matins et tous les soirs dans tout le village pour vous apprendre la politesse à coup de balai. “▬ … Oublie ça tu veux. Oméga, ça ira très bien, hein.” De toute façon, était-ce vraiment important ? Tu finirais bien par t’y habituer et ne plus y faire attention, alors autant le laisser continuer à faire ce qu’il avait envie. C’était bien toi, non, qui avait envie de laisser leur libre arbitre et leur façon de penser aux gens de ton équipe ? Et bah c’était le moment de le prouver. Il voulait t’appeler Oméga ? Qu’il fasse.

Le silence retombe alors pendant de longues minutes durant lesquelles ton équipe et toi continuez de progresser à travers la jungle. Cela dit, bien vite, tu t’arrêtes totalement. Est-ce … Est-ce que la terre était en train de trembler ? Il te semblait bien que oui. Sous tes pieds, maintenant que tu étais fixe, tu pouvais parfaitement ressentir les vibrations qui de seconde en seconde semblaient être de plus en plus intenses. Tu relèves alors les yeux, observant les alentours tandis que les autres te rejoignes à l’exception de Varian qui continue devant, et de Lycaon qui reste de son côté mais qui te lances un regard qui te fais comprendre que lui aussi à senti ça. Est-ce que c’était … Mais oui. C’était des pas. Quelque chose qui avançait. Quelque chose de très gros, qui approchait vite, et qui venait droit vers vous visiblement. “Ça vient vers nous … Jeager. Vos ordres ?” “On va s’asseoir, et tu le dégommes ! D’accord, le nouveau ?” Tu fiches un coup de coude droit dans l’estomac de ton frère en lui lançant un regard noir. “Bah quoi, moi aussi je suis Jeager.” Tu lèves les yeux au ciel. “▬ Je sais pas ce que ça peut être … j’ai pas d’odeur.” Mis à part … celle du sang et de la charogne, ce qui n’était finalement pas bon signe, en réalité. “▬ A couvert ! Je veux pas chercher la bagarre à cette chose … peu importe ce que c’est.” Tu pousses alors Nash afin qu’il se bouge et tu attrapes Aglaé par sa veste pour la tirer vers toi tandis que tu sautes sur la droite pour te mettre quasiment au sol, dans une espèce de fossé boueux dissimulé par la végétation. Tu forces le médecin à se baisser, lui faisant signe de ne plus bouger et de faire un minimum de bruit tandis que toi, tu relèves un peu la tête pour voir si tu peux voir les autres … Tu ne vois rien. Rien, sauf bientôt cette immense créature qui sort de derrière les grands arbres, faisant craquer les troncs solides. Et beh. T’as bien fait de dire à tout le monde de se planquer … vu la taille de ses dents. Et le pire, c’est qu’encore une fois, c’est un reptile, visiblement carnivore à son allure. Il vient de s’arrêter, et tu peux facilement voir ses immenses pattes devant toi. Il semble sentir l’air pour y détecter des odeurs, tout en observant les alentours, et tu remarques bien vite qu’il semble attiré par les mouvement … ceux des arbres, mais aussi ceux des oiseaux qui s’envolent. Finalement, après quelques minutes, il continue son chemin et tu souffles. Il n’avait senti personne ici, espérons que Varian plus à l’avant était lui aussi bien caché.
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Mer 4 Avr - 17:14
alerte aux lézards
ft. Jahel
Alors que les bruits de pas se rapprochent dangereusement, Varian attends les consignes de sa chef, stoïque, seul à l'avant. C'est finalement Nash qui prend la parole, s'amusant à répondre à la place de sa sœur. “On va s’asseoir, et tu le dégommes ! D’accord, le nouveau ?” L'interpellé soupire lourdement, voilà exactement ce qu'il voulait dire plus tôt à Jahel, le genre d'insubordination qui peut poser problème. En attendant, Varian décide de mettre certaines choses au clair. « Je peux m'en occuper si besoin, aucun problème. En attendant je ne reçois d'ordres que de notre Oméga, merci de ne pas polluer les communications inutilement. » La dessus, l'explorateur se tais, attendant justement les ordres de son Oméga. Décidément, il allait être compliqué pour lui de se faire à cette équipe. A peine arrivé qu'il se prend déjà à faire la leçon aux autres et à presque outrepasser l'autorité de son leader d'escouade. Dans ces moments là il regrette de ne pas avoir sa propre escouade, au moins les choses iraient normalement. Son entraînement avec Adamantine le rend en réalité très compliqué comme subordonné. Il voit toutes les failles de ses supérieurs, et a un mal fou à ne pas faire les remarques. Il est rares que les critiques soient bien prises d'ailleurs. “▬ Je sais pas ce que ça peut être … j’ai pas d’odeur.” Il secoue la tête, visiblement, elle se fie bien trop à sa mutation, un point faible déjà exploité par les prédateurs de ce monde. Il va falloir qu'elle soit plus observatrice, et qu'elle apprenne a lire les autres signes. “▬ A couvert ! Je veux pas chercher la bagarre à cette chose … peu importe ce que c’est.” En ce qui le concerne, Varian grimpe en quelque bonds sur un arbre dense en végétation, il veille aussi à en choisir un à l'ombre et aux feuillage plutôt jaune afin de coller avec les couleurs de son équipement.

Il voit donc la bête passer, très près d'ailleurs. Il enregistre alors un maximum d'informations. Taille d'une douzaine de mètres, griffes et crocs indiquant un prédateur, de puissantes pattes, sans doute pour poursuivre ses proies. Au vu de sa taille et de la densité des muscles de ses cuisses, sa vitesse de pointe doit être conséquente. Sa peau est couverte d'écailles, certains abîmées, sans doute par des combats avec un autre de ses congénères vu la tête des blessures. Les écailles ont une teinte verdâtre, parfois presque marron, en accord avec la végétation aux alentours. Le monstre passe devant lui sans le voir et continue son chemin droit vers le reste de l'escouade. Varian rebrousse chemin prudemment afin de ne pas alerter le mastodonte un peu plus loin devant lui. Il veut toutefois être capable d'agir si les choses tournaient mal. Heureusement, le monstre passe devant eux sans rien voir et continue son chemin. C'est là que Varian les voit. Le reste de la meute de prédateurs ayant attaqué plus tôt. Ils ont suivis leurs traces jusqu'ici, et comptent bien attaquer bientôt. Un rapide coup d’œil lui permet de voir quelle sera la première cible. Aglaé, aussi bien cachée qu'un chasseur en plein milieu d'un champ. Il est trop loin cependant pour agir. Il ne peut que tirer ou utiliser la radio. L'un comme l'autre risquent cependant de faire revenir le gros monstre. Mais s'il veut avoir une chance de sauver la médecin, il n'a guère le choix. « Aglaé bouge de là ! Maintenant ! » Mais cette dernière commet une erreur de débutant. Au lieu de faire ce qu'on lui dit, elle cherche d'abord à voir ce qui peut bien m'alerter comme ça. Elle perd donc de précieuses seconde avant de se faire mordre par le second reptile. Le premier ayant été touché par Varian avait du reculer. Le reste de l'escouade bouge enfin, sortant de son couvert pour prêter main forte à leur camarade en danger. Mais Varian sait qu'il est déjà trop tard pour elle. Il bondit sur un troisième animal depuis sa hauteur et lui plante sa lame dans le haut du crane. Déjà, les bruits de pas sourds se font entendre, le monstre revient sur ses pas. Varian retourne vers Aglaé, espérant qu'elle ait été tuée sur coup, c'est toujours mieux que de devoir la trimballer encore des heures en sachant qu'elle allait de toute façon y passer. « Oméga, la position n'est pas défendable, on doit bouger. Il revient. »
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Lun 9 Avr - 15:32
alerte aux lézards
team jeager

La créature passe, lentement, mais sûrement jusqu’à finalement s’éloigner de vous. Rarement tu avais rencontré une créature aussi grosse, aussi imposante, que ce soit en taille, ou au niveau de son apparente dangerosité. Une fois que tu en as la possibilité, tu t’éloignes un peu d’Aglaé, lui faisant signe de rester là, sans bouger … elle n’est pas seule. Si tu sais évidemment qu’elle est toujours celle qui nécessite le plus d’attention, il faut que tu jettes un oeil au reste de l’équipe, surtout que tu veux pas prendre le risque d’un contact radio tant que cette chose rôde encore par ici.

Tu repères très rapidement Lycaon, puis Nash. Ils vont bien. En revanche, tu ne vois toujours Varian, tu cherches du regard un instant, avant de songer à lever le nez pour sentir l’air mais au moment où son odeur te parvient aux narines, sa voix résonne. “Aglaé bouge de là ! Maintenant !” Aglaé ? Tu venais à peine de la quitter. Elle allait bien. Elle était même à l’opposé de la position de ce monstre. Pourtant, instinctivement, tu te redresses pour regarder dans sa direction tandis que Varian sort d’on ne sait où … Tu réagis bien trop tard, contrairement à l’explorateur. Quand tes yeux captent enfin le médecin, il est trop tard. Les plus petits prédateurs, ceux de tout à l’heure sont de retour et si Varian réussit à en toucher un pour l’éloigner de la jeune femme, le second lui saute dessus tandis qu’elle est occupée à chercher d’où viennent les cris, ou la menace, tu n’en sais trop rien. Même de là où tu es, tu peux voir le sang gicler de la jugulaire de ton médecin, et malgré toi, l’odeur du sang frais vient chatouiller ton nez. “▬ Aglaé !” Pourquoi est-ce que tu cris son nom, JJ ? Tu devrais savoir que c’est inutile. Tu devrais être capable de comprendre que c’est déjà bien trop tard. Et pourtant, tu bouges quand même. Tu te précipites dans sa direction, malgré les prédateurs qui s’acharnent sur son corps, tu cours, et la première de tes flèches part pour aller se ficher dans la gorge de l’un des animaux. Derrière toi, tu entends la voix de ton frère qui t’appelles, paniqué à l’idée que tu sois en train de te jeter droit dans la mêlée. Varian abat une autre créature, tandis que tu achèves le dernier, blessé. Là, tes yeux se fixent sur le corps d’Aglaé. En fait, heureusement que tu as le cœur bien accroché … parce que ce n’est vraiment pas beau à voir. C’est à peine si ton médecin est encore reconnaissable, pour être honnête. Et pourtant, il te vient l’idée folle de l'emmener. Tu ne peux pas laisser un membre de ton équipe à l’arrière, pas encore une fois. Tu venais déjà de perdre Riven. Là, bien sûr, c’était différent … elle était déjà perdue. Elle était morte, bel et bien morte, mais tu n’arrivais pas à te résoudre à abandonner son corps. “▬ On peut pas la laisser …” Et pourtant, oui, tu as bien entendu les pas lourds de ce monstre géant qui alerté par vos voix semble revenir sur ses pas. Tu te souviens de ce que tu as dis ? Tu ne peux pas prendre le risque d’affronter cette créature. Et pourtant, tu ne peux pas t’empêcher de te dire que s’il la trouve sur son chemin, elle pourrait lui servir de repas. “Oméga, la position n’est pas défendable, on doit bouger. Il revient.” Ton regard reste alors un moment fixé sur le corps, où ce qu’il en reste et puis, tu relèves les yeux vers Varian. “▬ Nash, Lycaon mettez vous à couvert c’est un ordre.” Hors de question que l’un d’eux se fasse avoir, tu sais qu’ils étaient derrière toi, mais avec cette chose qui revient, ils sont sans doute des proies faciles. Et toi non plus tu ne peux pas rester. Il a raison le nouveau. Comme si tu étais de taille face à ce monstre, lui l’était sans doute d’ailleurs … mais hors de question que tu risques sa vie pour ça. “▬ On y va.” Tu recules d’un pas. Tu ne sais même pas où aller. Perdre des gens de ton équipe, ça ne te réussis pas. Non. Tu ne t’habitueras sans doute jamais à ça … et tu sais que c’est pas bien. Tu sais qu’il faudrait que tu travailles ça. Tu sais que c’est sans doute ce que vas penser Varian en voyant ton regard vide et perdu. En te voyant là, plantée comme une idiote à découvert, pendant qu’un prédateur immense s’approche de toi. Lui, il semblait tellement bien réussir à gérer les choses. Il ferait sans nul doute un bien meilleur leader que toi. C’était certain.
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Mar 10 Avr - 17:27
alerte aux lézards
ft. Jahel
Tout se passe vite, bien trop vite, même pour lui. Varian a beau mettre toutes ses compétences pour arriver plus vite et sauver la médecin, mais cela s'avère inutile. Tout ce qu'il peut faire, c'est aider Jahel, qui envoie déjà des flèches sur les bestioles, à tuer les agresseurs. A eux deux, ils tuent en un clin d’œil les trois monstres mais il est trop tard pour aider Aglaé, qui s'est faite déchiqueter par les puissantes griffes et les crocs des reptiles. Alors Varian essaie de forcer son Oméga à bouger, il sait qu'elle est trop sensible pour affronter des pertes aussi facilement que lui. Bien qu'elle marque un temps d'arrêt, Jahel semble se reprendre, rassurant l'explorateur. ▬ Nash, Lycaon mettez vous à couvert c’est un ordre.” Cette fois-ci, il n'a rien à dire. Les deux autres sont éloignés encore et ont tout intérêt à rester dans leur coin tandis que lui même fuit avec Jahel. S'ils venaient à tenter de rejoindre leur Oméga, ils serviraient juste de cible parfaite pour le gros bestiau qui se ramène. De son côté, Varian grimpe de nouveau à un arbre pour prendre de la hauteur et au moins mettre dans le vent les attaques des petits prédateurs. “▬ On y va.” Exécutant les ordres, l'explorateur s'élance donc d'arbre en arbre, prenant la direction de la falaise précédemment identifiée. Ainsi ils devraient être assez haut pour esquiver le monstre en approche. Seulement, il se rend compte que quelque chose cloche derrière lui. Un coup d’œil en arrière lui fait comprendre la raison. Jahel. Elle semble pétrifiée devant le corps de son exploratrice, et malgré son ordre, ne bouge pas. « Oméga ? » Les bruits de pas se rapprochent aussi dangereusement, et nul doutes que d'autres petits reptiles sont dans les parages.

Jurant en silence, il fait donc demi tour en direction de sa chef d'escouade. Il n'allait quand même pas perdre encore une escouade en moins d'un mois. Seulement, il semblerait qu'à cette vitesse, il allait arriver après le montre qui déjà surgit des arbres droit vers l'Oméga. Varian se décide donc à utiliser une de ses ressources limités pour sauver Jahel. Il allume son jetpack à pleine puissance et file à toue vitesse sur le prédateur. Le bruit attire son attention et l'explorateur dégaine son arme à distance pour titiller un peu son adversaire, conscient que cela ne lui infligera que peu de dégâts. « Oméga, bougez vous ! Vous voulez crever aussi et nous avez peut être ? » Bon, peut être pas lui, il se sent capable de survivre sur ce territoire, mais pas en s'occupant des deux autres. Il plonge alors que la gueule fétide du monstre approche dangereusement, et la mâchoire vient claquer à quelques centimètres de ses jambes, dans le vide. Varian profite donc d'être en dessous de sa cible pour tirer sa lame et infliger une belle entaille. Mais le prédateur est bien trop endurant pour être handicapé par une blessure comme elle-ci, malgré son importance. Mais l'explorateur se retourne en vol pour loger deux tirs de pistolet bien ajusté pile dans la blessure, arrachant un cri de douleur et de rage au monstre. Cette fois-ci, il avait vraiment toute l'attention sur lui. Malheureusement, la queue du reptile le cueille, malgré une manœuvre d'esquive, et il s'écrase au sol lourdement. Malgré sa taille, il s'avère très rapide, Varian ne l'avait pas anticipé, et il se maudit pour cette erreur grossière, tout en sachant qu'il aurait eu du mal à faire mieux en agissant aussi précipitamment pour venir en aide à Jahel.

Étouffant un juron, en particulier car ses poumons se sont vidés sous l'impact, tut comme son armure qui s'est fissurée en certains points. Un homme normalement constitué aurait sûrement eu des os brisés avec ce choc. Et c'est tout juste si ce n'est pas le cas d'ailleurs. Mais l'armure renforcée et ses os plus solides que la normale l'ont sauvé sur ce coup là. « Jahel c'est quand vous voulez ! » Il ne sait plus où elle se trouve, ni si elle a finalement bougé. Mais il serait bien qu'elle se soit réveillée pour qu'ils puissent fuir une bonne fois pour toute. Lorsque les crocs du monstre foncent sur lui, Varian a tout juste le temps de se propulser en arrière afin d'éviter de se faire boulotter. Toujours combatif, il loge un tir bien ajusté au passage dans un des yeux du reptile, lui crevant. Il percute en revanche un arbre dans sa fuite et son arme lui échappe des mains. « Visez son autre œil qu'on puisse partir ! » Tout repose désormais sur son Oméga.
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Mar 24 Avr - 14:03
alerte aux lézards
team jeager

On y va, Jahel. Et, maintenant, ce serait encore mieux, tu sais ? Tu l’entends, revenir ? Ce géant carnivore. Tu les sens, ses pas, qui font trembler le sol tant il est grand, tant il est gros ? Toi qui a pourtant un instinct de survie particulièrement aiguisé, pourquoi est-ce que tu restes plantée là, devant le cadavre de cette pauvre fille ? Pourquoi est-ce que tu écoutes la mauvaise partie de toi-même, quand il ne le faut surtout pas ? Si ça continue, tu vas finir comme elle. Voir pire. Avec ce monstre, il ne restera rien de toi. Même pas … ça. Ce cadavre désarticulé, démembré, ouvert en deux, et dont les fluides se répandent encore tout doucement sur le sol humide. Lorsque tu relèves les yeux, tu es seule. Tes ordres sont passés, Nash et Lycaon sont allés se mettre à couvert, Varian qui était le plus proche de toi a été réactif, il s’est déjà grandement éloigné, alors que toi, tu es toujours là. “Oméga ?” La voix de Varian résonne dans la radio, et tu ne réponds pas. Et tu ne réagis toujours pas. Pourtant, tu sais que finalement, malgré le caractère affreux de la situation, te servir de l’odeur de sang que dégage le corps d’Aglaé est la solution idéale pour t’en tirer. Si tu dégages à temps, ce monstre viendra fouiller les entrailles de ta camarade, et tu auras le temps de fuir, de t’éloigner avec le reste de ton escouade. Cela dit, encore une fois, tu n’en fais rien. Encore une fois, ce n’est pas le bon côté de toi-même que tu écoutes, non. Tu te lamentes intérieurement, quand bien même ce n’est ni le moment, ni l’endroit idéal pour ça.

Lorsque tu te retournes, et que tu réagis enfin, il est déjà trop tard en réalité. L’immense créature est déjà là, de retour. Sa tête énorme surgit des branchages, et il ne lui faudra qu’un pas de plus pour pouvoir t’attraper, te dévorer … seulement, il s’arrête. Net. Un bruit attire son attention et il tourne la tête en direction de Varian qui vient de lui foncer droit dessus, son jetpack à pleine puissance. L’homme ouvre le feu sur le monstre, mais les dégâts sont minimes. Ses écailles sont dures. Sa peau épaisse. Il est résistant. “Oméga, bougez vous ! Vous voulez crever aussi et nous avec peut-être ?” Non. Tu ne veux pas crever. Et tu ne veux plus perdre le moindre équipier, ça, c’est une certitude. Pourtant, tu restes plantée, encore et toujours, observant la scène devant toi, tandis que Varian s’engage dans un combat contre le monstre. Il fait des dégâts, pas mal de dégâts même. Plus que n’importe qui aurait pu réussir à en faire à sa place, d’ailleurs, sans doute.C’est peut-être bien pour ça, d’ailleurs, qu’inconsciemment, tu t’appuies autant sur lui et ce dès la première mission qu’il fait avec vous, dans ton escouade. Evidemment, que tu sais qu’il est plus fort que toi, bien plus fort … plus doué, plus résistant. Il a plus de connaissances. Il maîtrise bien plus de choses que toi. Pourtant, à un moment donné … trop, c’est trop, et la queue du reptile vient frapper l’homme de plein fouet. Il tombe. S’écrase violemment au sol. Là, tu réagis. Enfin. Il était temps, JJ. Tu réagis, parce qu’avec la violence du choc, un instant, tu l’imagine déjà mort. Brisé au sol, comme une poupée de porcelaine qu’on aurait jetée dans un escalier. “Jahel c’est quand vous voulez !” Tu bouges enfin, tu te mets à courir dans la direction du monstre alors qu’il tente d’avaler Varian d’un coup de gueule bien placé. Heureusement, ton équipier esquive cette attaque qui aurait pu être fatale et dans un élan d’énergie, réussi à loger un tir dans l’oeil de l’animal qui se met  rugir, et à s’agiter. Tu entends vaguement la voix de Varian qui continue de te cracher dessus … sans doute pour te dire de faire quelque chose, mais peu importe, tu as déjà ton idée. Tu passes sous la bestiole, esquivant ses pattes tandis qu’il bouge dans tous les sens sous l’effet de la douleur, là, alors que tu te cales devant lui, tu attrapes ton arc et une flèche entre tes doigts, tu vises, un instant, le temps de bien calculer ton coup … et tu tires. La flèche vient directement se loger dans le second œil de la créature, il est désormais aveugle, et désorienté, pour autant, tu sais que son instinct finira sans doute par reprendre le dessus alors, tu ranges ton arc à la va vite, pour rejoindre Varian plus loin, passant près de lui, tu l’attrapes au passage pour l’entraîner avec toi, et vous éloigner du monstre qui pousse des cris atroces … Une fois à bonne distance, tu t’arrêtes enfin, pour souffler, et tu relâches la pression, demandant rapidement à Lycaon et Nash de rester prudent par radio et de faire le tour pour vous rejoindre plus loin. “▬ Il va attirer toutes sortes de prédateurs à hurler comme ça, faut pas rester dans les parages …” Tu soupires, lourdement, reposant alors les yeux sur l’homme … Il avait bien failli se faire tuer, et s’il n’était pas ce qu’il était, il serait peut-être même mort en réalité, et tout ça, c’était uniquement pas ta faute. Tout ça parce que tu n’avais pas su rester calme et te contrôler quand il le fallait. “▬ Je suis désolée, je sais pas ce qui m’a pris.” Si, tu le savais. C’était le sale contre coup des deux pertes consécutives que venait de subir ton escouade toute jeune. “▬ Tout va bien, pas trop de bobo ?”
Made by Neon Demon

_________________
savage
Revenir en haut Aller en bas
Jahel Jeager
❛❛ Oméga ; Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 13/01/2017
Messages : 160
Jeu 26 Avr - 17:12
alerte aux lézards
ft. Jahel
Tout se passe très vite à partir du moment où Varian réussit à esquiver les crocs de la créature et lui crever un premier œil. Il remarque du mouvement dans la périphérie de sa vision, et comprend que son oméga s'est enfin décidé à bouger. Il la voit se faufiler à toute vitesse avant de surgir par dessous le monstre pour lui tirer une flèche bien placée dans le second œil de l'animal. Comme quoi, quand elle s'y met sérieusement, elle est loin d'être un poids. L'explorateur se dit même que pour une humaine non améliorée, génétiquement ou par la technologie, Jahel se débrouille vraiment bien. Rapide, discrète et précise. Lorsque sa main vient l'attraper pour le tirer dans leur fuite, Varian donne une légère impulsion du pied afin de profiter du mouvement donné par JJ pour se relevé en un instant et ainsi s'éloigner au maximum du monstre hurlant de douleur, donnant des coups aléatoires à tout va. Bien plus dangereux qu’avant donc, même s'il ne faudra plus très longtemps avant qu'il ne rende l'âme, que ce soit par ses blessures ou sa cécité. “▬ Il va attirer toutes sortes de prédateurs à hurler comme ça, faut pas rester dans les parages …” C'est vrai, mais Varian se semble pas aussi alarmé que sa supérieure,  qui commence à le dévisager, malgré son casque, qu'il enlève d'ailleurs afin de vérifier son état. « On devrait grimper en hauteur, les prédateurs vont d’abord se ruer sur lui vu le sang qu'il y a la bas. » Et le cadavre de la médecin aussi, mais il a assez de tact pour ne pas y faire référence aussi. Toujours est-il qu'en effet, ils vont préférer aller se servir là où il y a du sang frais que de risquer leur peau sur des proies tenaces, du moins au début. Alors prendre de la hauteur est le meilleur moyen pour récupérer sans non plus être embêté. “▬ Je suis désolée, je sais pas ce qui m’a pris.” Varian ne répond rien, il sait que ce qu'il pourrait dire n'aiderai pas, et est  bien trop critique pour être prononcé maintenant. Elle a paniqué, c'est tout, rien de plus à dire. Il n'y a rien de pire que de voir un leader d'escouade paniquer, car ce genre de situation à tendance à emporter le reste de la troupe au passage. Toutefois, il a aussi conscience qu'elle est encore une jeune oméga, qui viens aussi de perdre coup sur coup deux personnes de son escouade. Les personnes aussi expérimentés à cet âge, comme Varian, sont rares, et encore moins celles préparées à tenir le choc de voir des personnes dont elles ont la responsabilité être tués sous leurs yeux.

S'il n'avait pas contemplé la mort durant le coup d'état de son monde natal, Varian se doute qu'il aurait certainement été dans le même état. Mais l'expérience lui a fait prendre une espèce de fatalisme, comme si aucune mort ne l'atteint désormais. “▬ Tout va bien, pas trop de bobo ?” Son attention se reporte sur Jahel, et il commence donc à effectuer une espèce de check up complet de lui même et de son équipement. Entraîné à ce genre de gestes depuis son enfance, cela ne lui prend que quelques secondes. « Aucune fracture, quelques ecchymoses. Mes côtes ont étés compressées par l'impact mais rien de grave. Armure endommagée mais fonctionnelle. Jetpack dysfonctionnel. Le reste est bon. Maintenant venez, on grimpe. » Joignant le geste à la parole, il la pousse vers un arbre et commence alors son ascension. Il l'aide quand le besoin se fait sentir, mettant de côté ses propres douleurs. Une fois très haut perché dans un arbre au feuillage dense, il s'installe sur une branche le plus confortablement possible. « Oméga, êtes vous en état de commander ? Vous allez devoir vous endurcir sur le fait de perdre des troupes. Ça fait parti du métier. Sinon vous risquez de condamner toute votre équipe. » Certainement pas le genre de paroles que l'on attend après une telle épreuve. En général on présente ses condoléances, sa tristesse, mais pas lui. Varian est du genre à aller de l'avant, sans regarder en arrière, où le moins possible. Mais surtout, il veut être capable de compter sur son chef d'escouade, et ne pas avoir à risquer sa peau de la sorte encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Varian Atréides
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 05/03/2018
Messages : 35
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :