AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arrivé d'Hakan Skaparen

 :: × LA FLOTTE × :: ↪ L'Alize :: Hangars
Ven 25 Mai - 14:16





Arrivé
feat. Pseudo

L'Alizé, navire de pointe de la FEA. Un beau bâtiment, bien conçu d'après ce que je pouvais voir par les verrières du poste de pilotage de la navette "ladybug" qui en approchait petit à petit.

"Navette Delta-04 à Alizé. Demandons l'autorisation de monter à bord." Demandait le pilote de la navette, sa voix étouffée par son casque de pilote.

"Delta-04, autorisation accordée, poser au hangar 01." Répondit la voix de l'opérateur de contrôle du navire.

"Monsieur, nous nous poserons dans trois minutes." M'informait le pilote en se tournant vers moi.

"Bien, une fois à bord prenez une pause après avoir vérifié la navette." Je leurs répondis.
Je pris la direction de la zone dédié à l'accueil des passagers.
 
Assis à leurs sièges en ranger bien ordonnée, une trentaine de membres de la corporation attendaient de débarquer. Je passais dans l'aller centrale pour rejoindre la zone de sortie de l'aéronef. J'entendis la navette se poser dans un "klong" sonore dans le hangar alors que ses pattes d'atterrissages devaient s'être déployé. La rampe d'accès arrière se déployait lentement alors que les membres de la corporation arrivaient derrière moi, les conversations allaient bon train alors qu'ils prenaient leurs effets personnels.
Une fois la rampe abaissé, je pouvais descendre d'un pas tranquille, ma longue veste noir ondulant autours de mes jambes. Un petit sourire au coin des lèvres. Je pouvais remarqué que plusieurs membres d'équipages se tenait à la sortis de la rampe, les militaires aime tant montrer leurs territoires dès le départ. Je m'inclinais légèrement en souriant devant le comité d’accueil et écartais légèrement les bras.

"Salutation mesdames et messieurs. C'est un plaisir d'être autorisé à bord du fleuron de la flotte. Nous avons apporté, quelques présents pour vous remercier." Je déclarais avec une voix jovial, alors que par ma vision virtuelle, je transmettais une liste de matériaux, d'outils et armes et munitions destinées à aidé à réapprovisionner le navire, à la personne qui semblait la plus gradée devant moi. 
Dans le groupe devant moi je pouvais aussi distingué un visage des plus familiers aux habitants de Detosa. L'ex champion Boston! Un élite de R.A.M il y a encore quelques années. Je lui envoyais aussi un message par vision virtuelle.

"Heureux de voir un autre Détosien dans le secteur." 


©️ A-Lice

_________________
Mantra du NOD:
 


Nod Hymne:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici depuis le : 20/05/2018
Messages : 12
Localisation : dans l'espace
Mar 29 Mai - 14:21
L'Arrivée d'Hakan - Ft Hakan

Boston LeconteR.A.M


Il y a eut beaucoup d'agitation, ce matin, dans les rangs de l'équipe de Boston, des bruits de couloirs annoncent de ci un renouveau dans la flotte, bien que les annonces soient aussi différentes qu'improbables, de là, l'arrivée à bord d'Hakan Skaparen. Un nom familier pour le runner. Un autre exemple de réussite Détosienne, dans un autre domaine, mais pas un autre monde. Les affaires, c'est précisément ce qui avait ruiné la vie du sportif. L'ambition, avait hissé à son sommet la gloire de Boston, tout comme elle avait porté ses fruits sur les entreprises de Skaparen.
Plutôt isolé comme à son habitude, sans but précis et ayant eut son overdose de banquette en salle de pause, l'homme se leva du mur contre lequel il était appuyé dans le couloir et rangea la petite balle qu'il faisait rebondir contre les parois. Cela faisait bien deux semaines qu'il n'était pas allé s'entraîner, et bien que le manque se faisait ressentir, augmentant sa nervosité et assombrissant son humeur, il allait de plus en plus à reculons mettre ses muscles et réflexes à l'épreuve, ressentant toujours une limité sur son côté droit et dans ses genoux. Lorsqu'il atteignait ce point de non retour et son articulation menaçait de flancher, le souvenir de sa chute revenait, cuisant, dans son esprit. Il se rappelait les cris, d'enthousiasme tout d'abord. "Domino, Domino!" et puis de stupeur, et enfin d'horreur , stoppés net lorsqu'il avait percuté le sol, laissant place à un grand silence. Il n'était plus resté qu'une image, brouillée, alors que son corps tout entier lui était devenu inaccessible, ne répondant à ses mouvement que par un supplice comme il n'en avait jamais connu auparavant. Il avait à peine eut le temps de voir quelques pieds, ceux des premiers chasseurs qui avaient été les plus prompts à le rejoindre avant de sombrer dans l'inconscience. Lui, l'homme brisé, affichait un bien cruel contraste avec son homologue Détosien. Et pourtant, sa curiosité (ainsi que son manque d'activité) le poussèrent à prendre la direction des hangars, là où avait été véhiculée la rumeur de l'arrivée du PDG.

Boston ne se pressa pas, s'arrêtant même plusieurs fois en route alors que ses pensées dérivaient vers le repas du soir, ou le souvenir d'une ancienne mission. Il savait renvoyer une impression d'étrangeté chez les autres qui passaient rapidement leur chemin. Ses relations les plus proches étaient finalement les Kavat, qui erraient souvent comme lui dans les couloirs. Les nourrir faisait parti de ses activités favorites depuis quelque temps et sa côte de popularité parmi eux avait haussé de manière exponentielle. Il songeait d'ailleurs à arrêter, ces derniers le suivant parfois jusqu'à la porte des toilettes, et l'attendant groupés devant. Il aimait l'insouciance de ces bestioles qui chassaient les nuisibles tout en se montrant craintifs envers l'homme. Ils avaient tout comprit en somme.

Il y avait déjà des militaires présents, probablement chargés de l'accueil. Le runner ne les appréciaient pas en général. Ils étaient trop stricts, enfermés dans un code, pas de place pour l'excès. Il se faufila dans la foule, la tête baissée, les yeux fixés sur ses bottes, soucieux de ne pas se faire interpeller pour ne pas entamer une discussion qui déjà, rien que d'y penser, l'énervait. La navette atterri finalement laissant place à l'homme que les soldats accueillaient. Ses premiers mots firent penser à Boston une sorte d'orateur. Le dirigeant semblait déjà savoir quoi dire, à qui et comment se faire des amis. D'ailleurs, Skaparen le salua nommément ce qui le surprit et lui fit relever les yeux. Désireux de rester en retrait, Boston n'était pas ma élevé pour autant, il fit un signe de tête accompagné de ses deux doigts portés à son front.

Le runner se souvenait avoir déjà vu Skaparen lors de soirées mondaines sur Detosa. Il ne l'avait jamais vraiment approché, préférant la compagnie de jeunes femmes ou de coéquipiers pour se soauler et danser. Le voir ici toutefois lui fit plaisir. Il avait fui son monde, et le haïssait au point de ne vouloir y retourner que pour se venger, mais en avoir un petit bout, ici sur l'Alizé, ce n'était pas si déplaisant. Après tout, ce n'est pas comme si il avait peu de temps à accorder. Toujours par geste, il mima une boisson, le doigt vers la lèvre pour faire comprendre au PDG que s'il souhaitait lui parler ,il pouvaient aller boire un verre.

Boston évitait dernièrement de se soauler, sur son ancien vaisseau, ça avait finit par lui jouer des tours. Il n'avait d'ailleurs pas bu une goutte depuis son arrivée et se considérait sevré. De quoi s'autoriser donc un petit écart le temps de parler du pays. Laissant le PDG à ses obligations, Boston se dirigea vers les salle de repos la plus proche, attendant que Skaparen vienne. Si tant est que ce dernier ai du temps pour lui.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Boston Leconte
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 29/04/2018
Messages : 34
Mar 29 Mai - 18:39






feat. Pseudo


Alors que je notais du coin de l'œil l'invitation de mon compatriote à prendre un verre, je vins serrer les mains des membres de l'équipage venu m'acceuillir. Mon équipe logistique prenait attache avec leurs homologues de l'Alizée pour aider à débarquer le matériel avec des exosquelettes de manutention et des robots. Je suivis l'officier de mon comité d'accueil pour qu'il me guide aux quartiers aménagé pour la corporation au sein du vaisseau. 
"Vous disposez d'un dortoir, d'une salle d'étude et une de repos réservé pour vos employés. Nous avons aussi fait installé un bureau pour les réunions que vous pourriez prévoir. Il va sans dire que si des aménagements vous seraient appréciables, nous souhaiterions que vous nous demandiez de les faire plutôt que de laisser faire vos ingénieurs." Me disait l'officier en marchant à ma gauche dans les coursives impeccable du navire d'exploration.
"N'ayez aucune inquiétude Lieutenant, nous serons des invités agréables et serviables. Nous n'avons pour but que de fournir un ravitaillement de qualité à la FEA." Je certifiais avec un sourire à l'officier. 
L'officier nous laissait enfin à nos quartiers sur l'alizée. Les employés partirent prendre possession des dortoirs. Je fis néanmoins comprendre à un ingénieur de rendre sourd et aveugle tout système de surveillance dissimulé. Les militaires sons prévisibles, surtout pour un autre militaire. 
Je quittais l'endroit pour chercher mon compatriote. Il se tenait accoudé devant un verre dans une salle de repos non loin. Grâce à mes implants rétiniens, je pouvais afficher les plans du navire facilement et ne pas me perdre. Quand j'entrais dans la pièce rectangulaire, composés de tables, d'un bar, d'un antique billard et d'un juke box qui devait avoir plus de mille ans vu son état. Je vis les têtes se tourner, la plupart des occupants avaient un uniforme ou un treillis, que cela ne tienne, je suis jovial ! Aussi, je m'approchais de mon compatriote, les bras légèrement écarté en souriant avant de le saluer.
"Monsieur Boston, un plaisir de vous rencontrer véritablement. Puis-je vous payer un verre ?" Je demandais amicalement en commandant moi-même au robot serveur un whisky avec deux glaçons. "Vous arrivez à vivre comme les militaires ?" Je demandais plus bas avec amusement. 


©️ A-Lice

_________________
Mantra du NOD:
 


Nod Hymne:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici depuis le : 20/05/2018
Messages : 12
Localisation : dans l'espace
Jeu 31 Mai - 11:43
L'Arrivée d'Hakan - Ft Hakan

Boston LeconteR.A.M


 Boston était attablé dans l'une des salles de repos les plus prisés, en raison d eson ambiance rappelant un comptoir marchand. On pouvait y trouver des vieilleries que les explorateurs récupéraient et que l'administration avait autorisé à exposer ici, comme ce vieux jukebox, ou encore un globe représentatif de Katashan, et même une espèce de télescope imposant comme on s'en servait il y a plusieurs centaine d'années pour regarder les étoiles. De tous ce vaisseau, c'était le pièce la plus personnelle que connaissait Boston. Encore plus que son coin de chambre où ce que l'on pouvait trouver de plus décoratif était une paire de chaussette qui trainait de temps en temps, ou un bout de sa collection d'écailles.

Seul depuis un moment, le Runner avait commencé à boire, un verre, puis deux, observant les autres membres du personnel dans leurs conversations. Au deuxième verre, un digestif en petite quantité il avait essayé de boire la tête renversée en arrière pour voir si l'effet était plus fort et avait réussi à s'en faire passer dans le nez. toussant bruyamment et rigolant à la fois. Pour sûr, l'effet avait été plus fort. C'est après avoir reprit ses esprits et essuyé sa bouche qu'il vit arriver son invité. Bien que ce soit lui qui lui ai proposé de venir boire un verre, la prestance de Skaparen lui donnait l'effet qu'il allait passer un entretien d'embauche. Et pourtant, l'homme vint à lui comme s'il saluait un vieil ami et reprenait une conversation commencée plus tôt dans la matinée.  

"Monsieur Boston, un plaisir de vous rencontrer véritablement. Puis-je vous payer un verre ?" Boston se leva pour serrer la main du dirigeant et se rassit, lui désignant le tabouret à côté de lui. Il regarda le verre vide devant lui avec un sourire. "Pourquoi pas? Il me fait de la peine à attendre d'être rempli celui là." Domino accepta le whisky proposé par Skaparen et en profita pour jauger ce visiteur de plus près. C'était un personnage haut en couleur, malgré cette longue veste noire. Il semblait arriver tout droit en territoire conquis malgré certains regards réticents de plusieurs militaires venus se pauser ici.

"Vous arrivez à vivre comme les militaires ?" Boston prit une inspiration et croisa certains de ces regards courroucés de ceux qui estimaient que l'arrivée d'Hakan était synonyme d'ennuis pour la FEA. "Le jour où vous me prenez à vivre comme eux, faites moi plaisir, jetez moi d'un toit" Boston rit pour la blague, d'un rire jaune. Depuis quelques temps, il avait apprit à manier l'auto-dérision et mentionner son accident ainsi permettait d'éviter que les autres ne s'apitoient sur son sort à se place. Et dans cette catégorie comme dans les Run, il avait été champion du monde.

"Et vous alors, qu'est ce qui vous amène dans une boite perdue au milieu du vide spatial?" Boston avait entendu son discours, le PDG et son entreprise venaient pour proposer du matériel innovant, de quoi ouvrir un nouveau marché. Pourtant, l'étendu de ses activités laissaient à penser qu'il y avait plus. Le dirigeant ne serait pas venu personnellement se baser sur l'Alizé pour un contrat unique alors que des centaines d'autres fleurissaient ailleurs. Curieux mais sans vouloir pousser sa chance trop loin, le runner attendit patiemment la réponse de son hôte, sirotant son verre. Ce troisième après autant de temps sans alcool commençait à lui chauffer les oreilles.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Boston Leconte
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 29/04/2018
Messages : 34
Jeu 31 Mai - 17:30






feat. Pseudo


Je souris au trait d'humour de mon compatriote, sachant qu'il avait perdu une grosse partie de ses capacités physique suite à un accident de ce genre, je ne me permis pas plus qu'un sourire, question de respect.
"La vie de soldat est rude, mais j'y est eu quelques bon moments, mais c'est vrai que d'être le patron, c'est autrement plus dievrtissant." Je lui répondis.
Cela dit la question suivante me tirait un gloussement amusé. Je pris une gorgé de whisky avant de répondre.
"La savoir amène le pouvoir. ET quoi de mieux pour être au plus informé que sur l'un des navires de tête de la FEA. Je gagne un point d'avance sur mes concurrents, établis les zones que le NOD revendiquera lors des débuts de l'exploitation des nouveaux systèmes." Je lui révélais, ne faisant que remanier les mots que j'avais offerts à l'amirauté de la FEA.
"Cela dit j'espère aussi découvrir avec les scientifiques des espèces vivantes qui permettrait d'améliorer nos recherches en génétique." J'ajoutais au célèbre "Domino."
Je fis tourner le whisky dans mon verre en me tournant sur mon tabouret pour m'adosser au comptoir du bar et observer le juke box antique. Je me demandais si ce truc fonctionnait encore... Néanmoins une question me vint à l'esprit.
"Dite moi, si vous n'êtes pas un personnel militaire, où êtes vous affectez dans ce cas? Vous devez toujours être en excellente forme physique malgré... Votre accident." Je demandais avec précaution.


©️ A-Lice

_________________
Mantra du NOD:
 


Nod Hymne:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici depuis le : 20/05/2018
Messages : 12
Localisation : dans l'espace
Mar 5 Juin - 15:13
L'Arrivée d'Hakan - Ft Hakan

Boston LeconteR.A.M



Ainsi, son interlocuteur avait lui même goûté à la vie de soldat. Ceci pouvait expliqué pourquoi aujourd'hui il y retournait. Il était difficile de quitter ce que l'on avait connu une grande partie de sa vie. C'est un homme autrement plus puissant qui se tenait à côté de Boston aujourd'hui. Riche, capable de se permettre des folies que le commun des Détosiens ne pouvaient que rêver. Le runner avait connu cela lui aussi, mettant toutefois un frein à ses lubies lorsque celles-ci risquaient d'entacher ses performances sportives. Pas de drogues, de l'alcool uniquement lors des périodes de transfert. Domino ne doutait toutefois pas que la vie d'un Hakan Skaparen pouvait être... divertissante.

"La savoir amène le pouvoir. ET quoi de mieux pour être au plus informé que sur l'un des navires de tête de la FEA. Je gagne un point d'avance sur mes concurrents, établis les zones que le NOD revendiquera lors des débuts de l'exploitation des nouveaux systèmes." Premier arrivé, premier servi. Sans connaître les subtilités des affaires, l'ancien sportif reconnaissait qu'il y avait de l'idée et que le dirigeant avait du faire des pieds et des mains pour obtenir une place ici aux premières loges. Pour ce qui est reste des subtilités, les affaires, ce n'était le fort de Boston. Ce sont elles qui avaient ruiné sa vie. Le sport, c'était le frisson de la course, l'adrénaline d'un saut, le mental mit à rude épreuve lors de l'entrainement, et la victoire. Les chiffres n'avaient rien à voir là dedans. Les chiffres n'auraient du rien à voir là dedans.
Domino était persuadé que le PDG ne lui disait pas tout. On ne montait pas une entreprise aussi diversifiée et colossale sans un objectif, une envie. Il ne tarda pas à confirmer cela. "Cela dit j'espère aussi découvrir avec les scientifiques des espèces vivantes qui permettrait d'améliorer nos recherches en génétique." Le progrès. L'homme plus fort, plus rapide. L'homme qui ne peut tomber malade ou se guérir tout seul. Autant de lubies que de nombreux scientifiques recherchaient et l'une des raisons pour laquelle la Flotte possédait un pareil attrait. Tout ceci n'était pas très concret pour lui. Malgré l'avancée technologique des derniers siècles, pas un n'avait été en mesure de permettre à Boston de retourner en run sans être hors des règles. Aussi, il acquiesça avec un petit sourire, ne souhaitant pas froisser l'ambition de son confrère.

"Dite moi, si vous n'êtes pas un personnel militaire, où êtes vous affectez dans ce cas? Vous devez toujours être en excellente forme physique malgré... Votre accident."

Cela fit bizarre à Boston de voir un quasi étranger, bien au dessus de lui socialement s'intéresser autant à lui. Il avait oublié ce que ça faisait que d'échanger une réelle conversation avec quelqu'un qui ne le voyait ni comme une méga star, ni comme un déchet. " J'ai intégré l'exploration. On est pas trop mal lotis, on voit du pays, on est les premiers à le voir même. " C'est une des raisons pour laquelle Boston avait accepté le job. Il espérait sincèrement trouver quelque chose de nouveau d'où il pourrait repartir à zéro, ou ne rien trouver et finir sereinement là où personne n'avait jamais été, où personne ne demanderait comment avait disparu Boston Domino Leconte.

En ce qui concernait sa forme physique, Boston ricana en tapotant son ventre. "Je crois que ces derniers temps, je me suis accordé un petit arrêt de travail". Bien sûr, Boston savait qu'il demeurait performant, n'ayant arrêté de sérieusement s'entraîner il y a quelques semaines. Il savait aussi que les dernières missions de l'escouade Jeager avaient été compliquées et qu'il avait plutôt intérêt à ne pas prolonger sa période d'auto-apitoiement, bien que cette dernière s'avérait particulièrement confortable. "Je me débrouille encore bien, mais il y a toujours un moment ou ma jambe flanche. Ils me déclarent apte au service, à croire que les docs ici sont aveugles, il ferait beau voir que je m'étale une fois poursuivi par une bestiole qui veut faire de moi son smoothie" Toujours cet humour, qui le protégeait de la réalité. Il avait été la proie la plus insaisissable de tout un système pendant des années et le voilà, toujours rapide, toujours au dessus de la plupart de ses coéquipiers lorsqu'il s'agissait de courir, mais incapable de déceler lorsque sa blessure frapperait à nouveau, le laissant là, le souffle cour, l'angoisse le saisissant à la gorge et lui refaisant vivre sa chute.

"Ceci dit je n'ai pas à me plaindre, je suis loin de ma femme, ils doivent être nombreux à m'envier au pays! Tiens d'ailleurs, y a-t-il une madame Skaparen qui tirerait les ficelles en coulisses?" Un homme comme Hakan devait être souvent courtisé. Boston doutait qu'une femme aie réussi à s’immiscer aussi prêt d'un homme prudent comme le détosien. Tani avait réussi elle, et il l'avait payé assez cher.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Boston Leconte
❛❛ Escouade Jeager ❜❜
avatar
ici depuis le : 29/04/2018
Messages : 34
Jeu 7 Juin - 20:59






La manière de gérer sa situation par l'humour de monsieur Boston était admirable. J'eus un petit rire en l'entendant parler d'une soit disante madame Skaparen. 
"Non, pas de madame Skaparen. Je n'ai guère le temps de me poser, j'ai tellement à accomplir encore." Je lui répondis avec humour.
Néanmoins, je revins sur ses mots au sujet de ces missions. Je n'avais pas tout le matériel dont j'aurais rêvé ici, les ladybug sont des navettes capable de porter beaucoup, mais pas tant. Mais j'avais du personnel de pointe, aussi, pourquoi pas en faire profiter notre ami détosien. Si j'arrive à l'aider, j'aurai alors une tête dans les équipes d'exploration et donc sur le terrain pour avoir en premier les informations. Pour cela, je devais améliorer sa condition, montrer que nous pouvions beaucoup, créer un sentiment de reconnaissance. 
"Il est inquiétant que vos médecins vous laisse mettre votre vie en danger sans s'assurer de votre performance maximum." Je me penchais un peu vers lui." Quand vous le pourrez, aller voir de m part le docteur Valkyan. C'est notre médecin venu avec ma délégation. Je ne vous promets rien, mais il saura plus sur les recherches médicales en cours... Je n'ai guère envie de voir Domino tomber sur un caillou à peine baptisé. C'est mauvais pour les affaires un explorateur qui meurt alors que nous sommes dans le coup." Je lui révélais en murmurant. 

Je me levais alors, finissant mon verre et serrais vigoureusement la main de mon compatriote. Lui dit au revoir en faisant deux pas en arrière, tournais des talons et avant de sortir de la salle, souhaitait une agréable journée aux autres militaires, pour voir leurs visages crispés une dernière fois. J'avais fort à faire, et je devais rencontrer d'autres responsables de ce vaisseau aujourd'hui. Lui dit au revoir en faisant deux pas en arrière, tournais des talons et avant de sortir de la salle, souhaitait une agréable journée aux autres militaires, pour voir leurs visages crispés une dernière fois. 


©️ A-Lice

_________________
Mantra du NOD:
 


Nod Hymne:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ici depuis le : 20/05/2018
Messages : 12
Localisation : dans l'espace
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :