AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Turner


avatar

Date d'inscription : 11/01/2017
Messages : 42

MessageSujet: [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel   Sam 11 Fév - 21:21

Une partie,
deux verres.



Il est vingt et une heure, autrement dit, le début de ma journée. Little Water chante Hate to see you go sur Nexus Station. Il y a encore peu de clients, la plupart sont les habitués venus faire un billard. De temps à autres, on entend les boules du jeu s'entrechoquer rajoutant ce sentiment de légèreté à l'ambiance. L'Astre est ce havre où les gens viennent oublier que tout leur univers n'est que hiérarchie, monde militaire immense perdu au milieu de nulle part, allant on ne sait vraiment où. Mais pas ici. Dans ce bar, on sait où on va, même si on ne se rappelle plus du chemin emprunté le lendemain.

Je me laisse un peu aller sur le comptoir, il y a peu de demandes et mes employés y pourvoient bien. Glue est perché sur son coin, spécialement aménagé dans le plafond de l'ensemble comptoir, un petit nid d'où il peut suivre tout ce qu'il se passe en bas, étanchant sa curiosité insatiable pendant que les clients étanchent une soif encore plus grande. J'abandonne ma place après lui avoir lancé quelques cacahuètes qu'il attrape en faisant le pitre, accroché par les pieds, le museau dans les airs. Je vagabonde, m'appliquant à faire partie des meubles pour capter les conversations. Rien de bien intéressant, Jamie essaye de draguer une jeune récemment recrutée au service des communications qui n'écoute qu'à moitié et hoche la tête. Elle attend quelqu'un d'autre, une amie à elle je dirais.

Plus loin attablés autour d'un tonneau, les frères Levinski tentent une fois de plus de battre leur record de cul sec au White Strike, une des boissons les plus fortes que les officiers m'autorisent à vendre. En me voyant, ils hurlent pour me demander qui est le meilleur. « Soyez ravis que je ne joue pas messieurs, ou votre égalité ne serait plus de mise !» Je leur fait un clin d’œil et va m'attabler. « Un verre patron ? » Je lève deux doigts. Deux verres.

Un nouveau vient de faire son entrée. Une coupe à la mode, un air sérieux mais pas non plus rebutant, celui là doit en faire tomber plus d'une. D'ailleurs, la jeune apprêtée aux communications à complètement oublié de faire semblant d'écouter son partenaire depuis que le militaire est entré. Ce n'est pas un combattant. Du moins pas de terrain, il a une raideur précise, pas bassinée. Tireur d'élite, ou pilote. Je n'aimais pas être prit au dépourvu alors j'essaye d'anticiper encore un peu pendant qu'il se dirige au comptoir. Je n'arrive pas à me décider entre les deux fonctions. Ce n'est pas un membre de la flotte récent, il a l'air parfaitement à son aise ici, il n'a pas le regard du débutant qui cherche sa place. Tant mieux, la conversation n'en sera que plus productive. Il remarque Glue là-haut. Hmm, capacité à voir le détail ou habitude d'avoir les yeux aux ciels ?

Je met fin à mon examen pour l'inviter « Un verre l'ami ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garviel Vector
❛❛ Cobalt Leader ; Damoclès ❜❜

avatar

Date d'inscription : 10/01/2017
Messages : 112

MessageSujet: Re: [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel   Ven 17 Fév - 18:29

Une partie, deux verres.

La tête dans les nuages -ou plutôt dans l'espace- je manque de ne pas répondre à l'appel du Nexus, me confirmant mon axe d'arrivée. Me concentrant à nous, chose pas si simple que ça après trois heures  à faire des allers-retours aux commandes d'une navette, je confirme réception du message. Fort heureusement ce trajet est le dernier, et je compte bien passer un peu de temps sur le vaisseau-mère avant de rejoindre ma couchette sur l'Hypérion. Juste au moment de franchir les portes du hangars j'allume l'intercom. "Mesdames et Messieurs, nous sommes arrivés au Nexus, veuillez rester à vos places jusqu'à l'atterrissage je vous prie." Le tout sur un ton d'ennui bien appuyé. L'appareil se pose en douceur, normal vu que je suis aux commandes, et j'ouvre enfin les portes de la navette, d'où surgissent une bonne soixantaine de personnes avides de se prélasser sur le Nexus.

Pressant quelques boutons, je laisse tout de même les moteurs ronronner, et je salue mon remplaçant avant de descendre à mon tour. "Bon courage mec, et fais gaffe sur l’Hypérion, y a un alien qui arrête pas d'essayer de chiper des pièces qui trainent." Ma main va machinalement dans mes cheveux pour les recoiffer un peu, tandis que j'adresse un regard et un sourire en coin à deux techniciennes, qui gloussent. Mes pas vont ensuite machinalement vers la zone de détente, je marque un petit arrêt pour étirer quelques uns de mes membres endoloris à force de rester assis dans la navette. Une fois sur place je me dirige vers un bar que je fréquente régulièrement, Le Trou Noir, pour me rendre compte qu'il est fermé. Bordel, ça pouvait pas arriver un autre jour ça? Soupirant, j'interpelle un groupe de passant. "Dites, moi, vous auriez pas une bonne adresse pour boire un coup dans le coin? Mon habituel est fermé." Ils se regardent un instant, avant que l'un d'eux se décide à prendre la parole, à croire que je leur fait peur. "Heu ... il y a L'Astre qui est pas mal avec une bonne musique, vous devriez essayer. Pour le Trou Noir je crois que le patron s'est fait embarquer pour espionnage." Espionnage? Allons bon c'est quoi cette histoire encore? Bon on verra plus tard, d'abord se rincer le gosier. Je remercie le groupe avant de suivre le chemin qu'ils m'indiquent.

Je franchis l'entrée de L'Astre avant de jeter un coup d’œil rapide. Plutôt fréquenté en effet, et avec une bonne musique d'ambiance aussi, un bon point. Je me dirige vers le comptoir tout en observant les alentours, un type à moitié endormi sur son siège tandis que ses amis discutent un peu fort, un groupe qui joue aux cartes, d'autres au cul sec, deux couples qui se dévorent des yeux, une jeune qui semble désespérée de se débarrasser du type lui parlant à laquelle j'offre un discret sourire, et enfin une créature étrange au plafond, observant toute la salle. Plus quelques personnes ci et là évidement ainsi que le barman, surement le patron d'ailleurs, qui s'empresse de m'adresser la parole en proposant un verre. "Volontiers, on viens de me conseiller cet établissement comme celui que je fréquente habituellement à fermé de manière assez subite. Une bière valériane pour commencer !" Je m'adosse au comptoir en attendant la réponse et la boisson, tout en jetant un nouveau regard intrigué vers la créature perché la haut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Turner


avatar

Date d'inscription : 11/01/2017
Messages : 42

MessageSujet: Re: [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel   Ven 24 Fév - 14:27

Une partie, deux verres.




Ahh, un habitué du Trou Noir. Pour sûr, il était fermé. Clavel Stepson, son gérant et rival commençait à prendre trop de place à mon goût. Pas bien difficile de le faire expulser, son père avait été condamné pour échange de renseignements militaires. Lui était blanc comme neige, mais quelques manquements au règlement à droite à gauche et il n'avait pas été difficile de glisser quelques suspicions à l'un des lieutenant de la garde. Il n'était pas fait pour ça de toute façon, personne n'était fait pour tenter la concurrence avec le Renard.
« Oh oui, le Trou Noir, un bon établissement, bien que la bière y soit un peu trop chère à mon goût. Une sale histoire, il a reçu un avis d'expulsion il y a quelques semaines pour contrebande légère ». Je souris malgré moi. Je capte le regard du nouveau qui se porte encore sur Glue.

« Mon collaborateur. On ne sait pas trop ce que c'est à vrai dire, j'ai eut beau chercher dans différents systèmes, personne n'a sut me donner la réponse. C'est probablement un mutant dérivé d'un champignon. Il passe son temps à se plaindre et manger mais à part ça, il n'y a pas plus loyal que lui » Le petit être me lance un regard de reproche avant de retourner à l'examen minutieux d'une montre oubliée par un client. « Ne le laissez pas toucher à la Valériane par contre, ça le rend incroyablement impossible à contrôler. Je crois que s'il avait eut la possibilité de se mettre nu la dernière fois qu'il en a bu il l'aurait fait ». Cette fois-ci, Glue me tira carrément la langue et m'adressa un de ses couinements que j'avais apprit à reconnaître comme une insulte.

Je reporte mon attention sur mon interlocuteur . « Un pied sur le Nexus pour permission soldat ? »

Cette fois-la jeune femme qui était sur notre droite abandonna carrément son compagnon et se dirigea vers nous. « Bonjour, je me demandais s'il restait de la place à vos côtés ». Elle avait un tout petit peu trop bu, juste assez pour prendre les devants.

« Peut-être plus tard Chérie. N'hésites pas à rappeler à Jamie de payer ta boisson, il s'est donné bien du mal pour que tu consommes » Je la laisse s'éloigner. « Et bien l'ami, voilà pas cinq minutes que tu es ici et on te saute dessus. Hésites pas à revenir plus souvent tu vas remplir mon établissement de jeunes en manque d'amour ! C'est ceux qui payent le plus, ils pensent que l'argent leur apportera ce qui leur fait cruellement défaut.
Ou en étais-je ? Ah oui, tu es arrivée sur le Nexus il y a longtemps ? »


Je l'aimais bien, ce n'était pas un bavard, il avait de l'assurance et il me laissait blablater avec sérieux. Enfin quelqu'un qui écoutait vraiment les gens. Pas quelqu'un qui écoute ce qu'ils disent, mais ce qu'ils ne disent pas. Et je suis sûr que je lui fournissait bien trop de choses de ce côté là, du moins autant qu'il m'en apportait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garviel Vector
❛❛ Cobalt Leader ; Damoclès ❜❜

avatar

Date d'inscription : 10/01/2017
Messages : 112

MessageSujet: Re: [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel   Dim 5 Mar - 18:27

Une partie, deux verres.

Le petit sourire du gérant me fait froncer les sourcils. Ce pourrait-il que ? Non, je me fais des idées, rien d'étonnant à ce qu'il soit content de voir un rival disparaitre, même dans ce genre de circonstances. Je suis plus étonné par la mention de contrebande. Grâce à mon statut de soldat d'élite Damoclès, je sais très bien que la petite contrebande pullule pas mal sur le Nexus. Quelqu'un voulait vraiment le faire disparaitre donc. Enfin bref, pas mes affaires. La voix du gérant me tire de mes pensées tandis qu'il me parle de son étrange assistant. La fin de sa tirade m'arrache un sourire. "Je vois. J'imagine qu'il fait un très bon assistant s'il est toujours là, surtout pour les objets trouvés dirait-on." Je laisse passe un léger sourire de connivence avec le barman tandis que je prend une première gorgée de mon verre.

Pas mauvais du tout cette bière, je savoure encore un peu tout en préparant une réponse simple à la question que l'on pose. Mais je n'ai même pas le temps de sortir un simple oui que la jeune femme qui s'ennuyait ferme nous aborde. Nouveau sourire en coin de ma part tandis que je la détaille un peu. Bah ouais quoi, j'suis un gars, j'ai les hormones qui travaillent. Plutôt mignonne, sa coiffure sophistiquée indique clairement qu'elle ne va pas sur le terrain. Ma foi, pourquoi pas hein? Juste une passade ça fait pas de mal, et c'est du tout cuit en plus autant en profiter. Sauuuuf que ... sauf que mon sympathique barman en décide autrement. Tant pis, ça m'évitera au moins d'avoir Valéria sur le dos en train de vouloir savoir pourquoi je suis pas rentré sur l'Hypérion à l'horaire prévu. Je reporte mon regard vers le gérant en secouant la tête d'un air chagriné, mais sur lequel on peut observer un sourire amusé. "Je suis pas contre remplir l'établissement, mais faudrait aussi me laisser consommer un peu si tu vois ce que je veux dire."

Je réussi néanmoins à glisser un clin d’œil à la jolie demoiselle qui pousse un léger gloussement avant de retourner s'asseoir. Je pousse mon verre désormais vide pour signaler que j'en souhaite un second. Je profite du répit pour répondre aux questions posées. "Je viens d'arriver, je pilotais la navette faisant la liaison avec l'Hypérion. Je suis venu profiter une fois mon service terminé. Puis c'est d'un chiant surtout, je préfères combattre et diriger mon escadron que ce job ingrat !" Je saisi mon nouveau verre et savoure à nouveau le breuvage tout en soupirant. Mon regard se porte aussi vers deux types un peu -beaucoup- ivres entrant dans la salle de manière très peu furtive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[l'Astre] Une partie, deux verres. Ft Garviel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux verres autour de grands projets.
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» Une partie de Chasse ! [Maxi deux chats !]
» Inscriptions partie 58: Deux par deux rassemblés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
》Pioneer's Legacy. :: 
La Flotte
 :: ↪ Le Nexus :: Zone de Detente
-
Sauter vers: